L’acteur nigérian Sylvester Madu échappe de peu à la mort en plein tournageau Cameroun

0
244
L'acteur nigérian Sylvester Madu échappe de peu à la mort en plein tournage au Cameroun
L'acteur nigérian Sylvester Madu

Le monde du cinéma a été secoué par un événement tragique alors que l’acteur nigérian bien connu, Sylvester Madu, échappait de peu à une attaque armée sur le lieu de tournage d’un film à Bamenda, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun. Célèbre pour ses rôles de tueur à gages dans les productions héroïques de Nollywood, Madu a été impliqué dans une attaque qui a coûté la vie à quatre personnes et blessé gravement plus d’une dizaine d’autres.

Une attaque surprise au cœur du tournage

L’acteur de Nollywood s’était rendu au Cameroun le mercredi 23 novembre 2023, enthousiaste à l’idée de participer à un projet cinématographique. Cependant, l’enthousiasme a été brisé lorsque, le samedi 25 novembre vers 22 heures, des hommes armés non identifiés ont fait irruption dans le bar où l’équipe était en plein tournage. L’attaque a été brutale, ouvrant le feu de manière indiscriminée et semant la panique parmi les membres de l’équipe de production.

Selon le New Telegraph, l’incident tragique a laissé quatre personnes sans vie et plus de dix autres grièvement blessées. L’ampleur de l’attaque a dépassé les frontières du cinéma pour devenir une tragédie humaine, soulignant les risques parfois méconnus auxquels sont confrontés les artistes lorsqu’ils exercent leur métier, même dans des lieux en apparence paisibles.

Les mystères de l’attaque et les réactions

L’incident a été confirmé par le maire de la région, Fongu Cletus, qui a souligné que Sylvester Madu n’avait pas été blessé et avait été rapidement évacué vers un endroit sécurisé par les forces de sécurité. Cependant, les motivations des assaillants, encore non identifiés mais suspectés d’être des séparatistes, restent floues. Une théorie émerge selon laquelle il pourrait s’agir d’une tentative d’enlèvement de la star nigériane, bien que cette hypothèse n’ait pas été confirmée.

La société cinématographique Dama, responsable du projet, a réagi à l’incident par le biais d’un communiqué de presse. La société a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et a regretté de ne pas avoir mis en place des mesures de sécurité plus efficaces pour assurer la protection de la star nigériane et de toute l’équipe de production.

Cet événement soulève des questions cruciales sur la sécurité des acteurs et des équipes de tournage, en particulier dans des régions potentiellement instables. La violence qui a éclaté à Bamenda met en lumière les risques auxquels sont confrontés les artistes qui choisissent de travailler dans des zones politiquement tendues. La nécessité d’une évaluation approfondie des risques avant le tournage et de mesures de sécurité adéquates devient évidente, soulignant la responsabilité des sociétés de production dans la protection de leurs talents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici