GDIZ/Des vêtements produits au Bénin, mis sur le marché : quid de leurs prix ?

0
307
GDIZ/Des vêtements produits au Bénin, mis sur le marché : quid de leurs prix ?

La Zone Économique et Spéciale de Glo-Djigbé (GDIZ) au Bénin prend position sur la scène internationale, avec la disponibilité des vêtements fabriqués dans cette zone sur le marché béninois. Laurent Gangbès, directeur de l’Agence pour la promotion des importations et exportations (APIEX) et chargé de mission investissement du Président de la République, a récemment assuré au micro de Fraternité FM, que ces produits étaient également destinés à l’exportation, jetant ainsi les bases d’une nouvelle ère pour l’industrie textile béninoise.

L’accessibilité des vêtements

La déclaration de Laurent Gangbès, directeur de l’Agence pour la promotion des importations et exportations APIEX et chargé de mission investissement du Président de la République, confirme que les vêtements fabriqués dans la Zone Économique et Spéciale de Glo-Djigbé sont désormais disponibles sur le marché béninois. Cette zone offre aux industriels la possibilité de produire et d’exporter leurs articles, tout en répondant aux demandes du marché local.

Une question cruciale se pose parmi les Béninois : les vêtements produits à Glo-Djigbé sont-ils accessibles à toutes les couches? Laurent Gangbès apporte des éclaircissements en soulignant que le gouvernement n’a pas à fixer les prix de vente de ces produits. Pour tout produit dans le monde entier, « ceux qui ont les moyens achètent. Ceux qui n’ont pas les moyens n’achètent pas. Je dis que ce n’est pas du social. C’est une entreprise qui s’est installée, qui fabrique des produits, et qui les met sur le marché…Des Béninois qui travaillent dans la zone sont payer tous les mois et le coton es acheté. Dans ces conditions, l’industriel, l’investisseur qui installe son unité de production détermine les prix auxquels il veut vendre ses produits….Celui qui produit et qui vend sa production à la zone économique sociale de Glo-Djigbé, à l’opérateur qui a été identifié pour acheter ce produit, l’opérateur l’achète au prix international. Donc si le producteur béninois devait le vendre lui-même directement, il le vendrait au prix international », a déclaré le Directeur Général de l’APIEX.

Un pas vers l’autosuffisance économique

La disponibilité des vêtements de Glo-Djigbé sur le marché béninois marque un pas significatif vers l’autosuffisance économique du pays. En encourageant la production locale et en facilitant l’exportation, la Zone Économique et Spéciale joue un rôle clé dans le renforcement du secteur textile du Bénin. Cette démarche est en ligne avec la vision plus large du gouvernement visant à diversifier l’économie et à réduire la dépendance aux importations.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici