63 ans d’indépendance du Burkina Faso : le Capitaine Ibrahim Traoré annonce de nouvelles mesures de lutte contre le terrorisme

0
252
63 ans d’indépendance du Burkina Faso : le Capitaine Ibrahim Traoré annonce de nouvelles mesures de lutte contre le terrorisme
Ibrahim Traoré, président de la transition du Burkina Faso

Le président de la transition au Burkina Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré, s’est adressé à la nation avec un discours marqué par des annonces significatives ce dimanche 10 décembre 2023, à l’occasion du 63e anniversaire d’indépendance du pays qui est célébrée ce 11 décembre. Sous le thème de l’hommage aux combattants engagés dans la lutte contre le terrorisme, le président a révélé des plans concrets visant à intensifier la lutte contre l’insécurité tout en anticipant des ajustements économiques pour soutenir ces efforts. Un second volet de son discours met en lumière un engagement fort en faveur de l’autosuffisance alimentaire à travers le renforcement de la production agricole et de la transformation locale.

Renforcement de la lutte contre le terrorisme

Le Capitaine Ibrahim Traoré a débuté son discours en saluant les combattants qui ont perdu la vie, ont été blessés ou sont actuellement mobilisés au front dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Il a annoncé une réorganisation des forces armées avec la mise en place de sept bataillons d’intervention rapide prêts à être déployés. Certains ont déjà commencé leur mission, tandis que d’autres suivront dans les prochaines semaines. En outre, cinq nouveaux bataillons sont en formation, et deux bataillons d’intervention aéroportée ont été créés.

Cependant, le président de la transition au Burkina Faso a souligné que la guerre a un coût, avertissant la population que des mesures économiques drastiques seront nécessaires. Il a mentionné que ces mesures toucheront les travailleurs du secteur public et privé, ainsi que les entreprises, pour financer une augmentation significative de la prime des Vaillantes Défenses Populaires (VDP) de 35 % et assurer une assurance-vie pour ces forces engagées dans la lutte antiterroriste.

Engagement envers l’autosuffisance alimentaire

Le deuxième volet du discours du président du Burkina Faso s’est concentré sur la sécurité alimentaire. Il a promis une intensification de la production agricole et de la transformation locale, avec des mesures concrètes visant à atteindre l’autosuffisance alimentaire d’ici 2024. Des moyens substantiels seront alloués aux agriculteurs pour stimuler la production et garantir une transformation locale accrue des produits agricoles.

Le président Ibrahim Traoré a souligné l’importance stratégique de cette initiative, notamment dans le contexte de la sécurité nationale. L’autosuffisance alimentaire renforce la résilience d’une nation, réduisant sa dépendance aux importations et garantissant un approvisionnement stable en période d’incertitude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici