« Un artiste doit franchir quatre étapes », les conseils d’A’salfo aux artistes

0
186
« Un artiste doit franchir quatre étapes », les conseils d’A'salfo aux artistes

Le principal chanteur du groupe de musique, Magic System, A’salfo a fait quelques recommandations aux jeunes artistes. Connu comme une légende, les conseils de l’artiste sont sans doute pour aider ces jeunes collègues.

A’salfo dresse le canevas d’une vie artistique  

À travers son message, A’salfo a mis l’accent sur quatre grandes étapes à franchir par un artiste afin d’avoir un parcours lumineux. Il insiste sur la révélation comme étant la première étape pour un artiste. « La première, c’est la révélation, c’est le moment, nous nous révélons au grand public et commençons à embrasser une carrière proprement dite d’artiste ». Quant à la deuxième étape, elle doit pouvoir amener à se poser des questions afin de savoir la raison du choix d’être un artiste. « La deuxième étape, c’est la confirmation que nous ne sommes pas là à ce stade par hasard » a-t-il souligné.

Par ailleurs, A’salfo a abordé la consécration comme étant le moment où un artiste doit pouvoir travailler pour faire aimer sa musique au-delà de son pays, de son continent. La troisième étape, c’est la consécration. « C’est le moment où l’on arrive à s’exporter au-delà des frontières, à être une référence et un exemple dans son secteur », a déclaré A’salfo.

Devenir une personnalité

Quant à la dernière étape, le leader du groupe Magic System a abordé le terme de l’institutionnalisation. Une étape que l’artiste cherche à mieux se familiariser avec d’autres secteurs d’activités. « La quatrième étape qui est l’étape la plus compliqué d’ailleurs, c’est l’institutionnalisation, où l’ont créé une transversalité entre ce que l’on fait et tous les secteurs d’activité » a déclaré l’artiste. C’est le respect de ces étapes qui permet à un artiste de devenir ‘’institutionnel’’.

« Quand tu respectes toutes ces étapes, tu deviens institutionnel et l’on t’invite dans des activités et rendez-vous qui n’ont rien à avoir avec ton activité principale, je parle de l’institutionnalisation de l’artiste qui te permet de débattre autour de tous les sujets, de porter des projets et de jouir d’une certaine crédibilité c’est pourquoi il me fallait une petite dose académique pour pouvoir mener à bien mes projets car ça aide », a expliqué A’salfo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici