Niger/Troublantes révélations sur les activités militaires françaises : une cache d’armes découverte à Niamey (Vidéo)

0
194
Niger/Troublantes révélations sur les activités militaires françaises : une cache d'armes découverte à Niamey (Vidéo)

Des perquisitions menées les 19 et 20 février 2024, dans une maison occupée précédemment par des instructeurs militaires français à Niamey, au Niger, ont révélé la présence d’un véritable centre d’opérations militaires et d’une importante cache d’armes et de munitions au quartier Francophonie. Ces découvertes soulèvent des questions selon les autorités, sur les intentions des forces françaises dans la région et ravivent les tensions diplomatiques entre la France et le Niger.

La découverte de la cache d’armes

Les perquisitions menées dans la maison occupée précédemment par des instructeurs militaires français à Niamey ont mis au jour un véritable arsenal de guerre. Parmi les découvertes les plus inquiétantes figurent des lance-roquettes antichar, des fusils d’assaut, des drones et une grande quantité de munitions. Cette découverte remet en question les intentions des forces françaises dans la région et soulève des préoccupations quant à leur implication dans des activités militaires clandestines, ont indiqué la télévision nigérienne RTN.

La nouvelle de la découverte de la cache d’armes a été accueillie avec consternation par les autorités nigériennes et la population locale. Le Niger a récemment dénoncé les accords militaires avec la France et a célébré le départ des forces françaises basées sur son territoire. Les révélations sur la cache d’armes renforcent les suspicions selon lesquelles les forces françaises pourraient avoir cherché à déstabiliser le pays, ce qui suscite l’indignation et l’inquiétude parmi les Nigériens.

Les réactions en France

En France, les réactions sont mitigées. Alors que certains experts en renseignement admettent la possibilité que les forces françaises aient cherché à déstabiliser le Niger, le gouvernement français a choisi de nier toute implication. Cependant, les preuves découvertes lors des perquisitions remettent en question ce déni et alimentent les soupçons quant à une éventuelle implication française dans des activités clandestines.

La découverte de la cache d’armes révèle une stratégie militaire élaborée visant à déstabiliser le Niger, soutiennent les autorités nigériennes. Les cartes géographiques détaillées de l’Afrique de l’Ouest et les armes sophistiquées découvertes suggèrent une planification minutieuse et des objectifs bien définis. Cette stratégie soulève des questions sur les motivations réelles des forces françaises dans la région et met en lumière les défis auxquels le Niger est confronté en matière de sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici