Vivre plus longtemps : les clés de la longévité selon un médecin

0
234
Vivre plus longtemps : les clés de la longévité selon un médecin

Dans la quête infinie d’une potion légendaire pour avoir une longévité , un médecin britannique partage cinq conseils simples, mais puissants pour augmenter l’espérance de vie.

Alors que l’espérance de vie moyenne en France est de 85,7 ans pour les femmes et de 80 ans pour les hommes, selon l’Insee, des « zones bleues » dans le monde, comme l’île d’Okinawa au Japon ou la province de Nuoro en Sardaigne, dépassent ces chiffres. Le Dr Nirusa Kumaran, directrice médicale de la clinique de longévité de Londres HUM2N, offre des réflexes à adopter au quotidien pour vieillir en meilleure santé.

1. Sommeil comme pilier méconnu de la longévité

Le sommeil, souvent négligé dans nos vies trépidantes, est un acteur clé de la longévité. Il joue un rôle vital dans la régénération du corps, le renforcement du système immunitaire et la gestion du stress, décrit comme un « tueur silencieux » par le Dr Kumaran. L’interconnexion entre l’esprit et le corps souligne l’importance du sommeil pour prévenir des maladies chroniques telles que le diabète de type 2.

2. Abandon du tabac

Le tabagisme demeure l’une des principales causes de décès. Le Dr Kumaran insiste sur le fait que l’arrêt du tabac, à tout moment, peut apporter des avantages significatifs à la santé et augmenter l’espérance de vie. Les bénéfices commencent à se manifester dès un an après l’arrêt, avec une réduction significative du risque de crise cardiaque, et après 10 ans, le risque de cancer du poumon est considérablement réduit.

3. Activité physique : un allié indispensable

La pratique régulière d’une activité physique est cruciale pour maintenir une bonne santé. Que ce soit la natation, le pickleball ou la marche à pied, rester actif contribue à maintenir un poids sain, stimuler le métabolisme et augmenter la masse musculaire. Les avantages s’étendent à la santé cardiovasculaire, à la prévention du diabète de type 2 et à l’amélioration de la santé mentale. La clé réside dans la recherche d’un équilibre adapté à son niveau de forme physique et à ses préférences.

4. Vie sociale : un bouclier contre la solitude

La solitude, souvent sous-estimée, peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Le maintien de liens sociaux, la participation à des activités communautaires et le renforcement des relations familiales et amicales sont des stratégies essentielles pour promouvoir le bien-être général et augmenter la longévité. Des études soulignent même le lien entre l’isolement social et des maladies telles que la maladie de Parkinson.

5. Alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée est une arme puissante contre l’inflammation chronique, responsable de nombreuses maladies liées à l’âge. La consommation de fruits et de légumes riches en polyphénols, des micronutriments protecteurs, est recommandée pour lutter contre l’accumulation de plaques graisseuses et de caillots sanguins. La spécialiste déconseille la viande ultra-transformée et préconise la consommation de poisson gras tout en limitant la viande rouge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici