Bénin/Disparition de Martin Hounga : un recours déposé contre la police et plusieurs ministères devant la Cour constitutionnelle

0
222
Bénin/Disparition de Martin Hounga : un recours déposé contre la police et plusieurs ministères devant la Cour constitutionnelle

La disparition de Martin Hounga a plongé le Bénin dans l’inquiétude et l’indignation. Depuis la nuit du lundi 4 septembre 2023, Martin Hounga est porté disparu, et selon les déclarations de sa famille, il aurait été tué par des agents de police. Cependant, les circonstances entourant sa disparition restent obscures, et le silence des autorités béninoises a suscité des préoccupations quant à leur culpabilité.

Des juristes saisissent la Cour constitutionnelle du Bénin

Face au silence des autorités béninoises, cinq juristes éminents, Landry Angelo Adelakoun, Romaric Zinsou, Miguèle Houeto, Fréjus Attindoglo et Conaïde Akouedenoudje, ont décidé d’agir. Ce mardi 12 septembre 2023, ils ont déposé un recours en inconstitutionnalité devant la Cour constitutionnelle. Ce recours vise à dénoncer le non-respect par les autorités béninoises du droit à l’information des citoyens et à exiger des réponses concernant les circonstances de la disparition de Martin Hounga.

Quid de la nuit qui a été fatale pour Martin Hounga

Selon la version de la famille de Martin Hounga, le jeune homme rentrait chez lui, à Hêvié, en compagnie de son jeune frère, transportés par un conducteur de taxi-moto. Ils auraient été interpellés par deux agents de la police républicaine en patrouille. En effet, la police réprimande les conducteurs qui transportent plus d’une personne sur leur moto. Le conducteur ayant donc vu les deux éléments de la police, a pris la fuite par peur d’être puni. C’est alors que Martin Hounga, sautant de la moto, aurait été abattu par l’un des agents de police. Malheureusement, son corps demeure introuvable, ajoutant au mystère de cette affaire.

La disparition de Martin Hounga a suscité l’indignation de sa famille ainsi que de nombreuses associations et personnalités de l’opinion publique béninoise. Ils ont uni leurs voix pour réclamer justice et des explications sur les circonstances de cette tragédie. Cependant, malgré les appels à la transparence, les autorités béninoises sont restées silencieuses, ce qui a conduit à l’action en justice des cinq juristes.

Le recours en inconstitutionnalité déposé devant la Cour constitutionnelle par les juristes vise à rappeler l’importance de la transparence et du respect des droits des citoyens, même dans des circonstances aussi troublantes. Ils estiment que le silence des autorités est contraire aux principes constitutionnels et aux valeurs fondamentales du Bénin. L’objectif de leur action est de faire toute la lumière sur cette affaire et de prévenir de futures violations des droits de l’homme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici