Tchad/Succès Masra : où est désormais le poids de l’opposition ?

0
222
Tchad/Succès Masra : où est désormais le poids de l’opposition ?
Succès Masra, opposant tchadien

Au Tchad, l’opposant Succès Masra a marqué son retour sur la scène politique avec un premier meeting tenu à Ndjamena le 19 novembre. De retour dans son pays après un an d’absence, Masra, leader du parti les Transformateurs, a adressé des messages de réconciliation et de dialogue à ses partisans, un mois avant le référendum constitutionnel. Son retour, résultant d’un accord de réconciliation signé à Kinshasa avec le gouvernement, suscite des attentes et des interrogations quant à l’avenir politique du Tchad.

Éviter la vengeance, prôner la réconciliation

Le « Balcon de l’espoir », siège du parti les Transformateurs, a été marqué par le retour de Succès Masra. Des milliers de partisans ont accueilli leur leader sous des youyous nourris. Après un an d’absence, Masra a rendu hommage aux victimes des événements tragiques du 20 octobre 2022, soulignant la douleur partagée par le peuple tchadien. Son discours initial a été empreint d’une tonalité de réconciliation, appelant à transcender la douleur pour construire un avenir politique plus harmonieux.

Succès Masra a abordé la question du référendum constitutionnel. Tout en esquivant une position claire sur ce sujet délicat, il a assuré que Les Transformateurs seront des acteurs incontournables dans l’arène politique. L’opposant a insisté sur le fait que l’accord de Kinshasa n’était pas une reddition, soulignant la nécessité du dialogue et des discussions à un moment où le pays fait face à des choix cruciaux pour son avenir politique.

Lors de son discours, Masra a également évoqué la justice en tant que moyen de résoudre les conflits, rejetant la vengeance malgré les douleurs passées. Il a annoncé une tournée nationale dans les jours à venir, visant à expliquer sa nouvelle démarche politique aux citoyens tchadiens. Ce retour, orchestré par un accord de réconciliation, pose des questions sur la dynamique politique à l’approche du référendum et des élections futures.

Le 3 novembre dernier, Succès Masra a effectué un retour remarqué au Tchad, un an après avoir été contraint à l’exil. Son retour résulte d’un accord de réconciliation signé à Kinshasa avec le gouvernement, un événement qui a ouvert la voie à son engagement politique sur la scène nationale. Le 19 novembre, Masra a choisi le « Balcon de l’espoir », le siège de son parti, pour son premier meeting, symbolisant le renouveau et l’espoir dans la vie politique tchadienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici