Le rappeur Snoop Dogg « décide d’arrêter de fumer » : la vérité derrière la décision surprend

0
119
Le rappeur Snoop Dogg « décide d’arrêter de fumer » : la vérité derrière la décision surprend
Snoop Dogg, rappeur américain

La semaine dernière, Snoop Dogg a secoué ses fans en annonçant qu’il mettait fin à ses habitudes de consommation de cannabis. Cependant, une nouvelle publicité pour une marque de feux de camp portatifs met aujourd’hui en doute la sincérité de cette déclaration. Est-ce la fin définitive de la fumette pour le rappeur emblématique ou simplement une manœuvre publicitaire bien orchestrée ?

La publicité qui éveille les doutes

Quatre jours après avoir déclaré publiquement qu’il tirait sa révérence à la fumette, Snoop Dogg apparaît dans une publicité pour Solo Stove, une marque de brasero portatif. Dans cette vidéo, le rappeur annonce qu’il a définitivement dit adieu à la fumée, optant pour l’option sans fumée offerte par le produit. Cette promotion soudaine soulève des interrogations quant à la véracité de sa déclaration précédente. Avait-il réellement arrêté de fumer, ou cette annonce faisait-elle partie d’une stratégie marketing élaborée ?

La déclaration ambiguë

Le 16 novembre dernier, Snoop Dogg avait surpris ses fans en publiant un communiqué officiel sur les réseaux sociaux, annonçant sa décision d’arrêter de fumer. Le rappeur de 52 ans n’avait pas précisé s’il parlait du tabac, du cannabis, ou des deux. Cette annonce avait suscité des réactions mitigées parmi ses admirateurs, certains exprimant leur scepticisme quant à la sincérité de cette décision, tandis que d’autres s’inquiétaient pour sa santé.

La publication du message coïncidait avec une campagne nationale américaine de lutte contre le tabagisme, mais Snoop Dogg avait décliné toutes les demandes d’interviews. Le silence du rappeur sur cette affaire a laissé place à des spéculations. La nature vague de son annonce a donné lieu à différentes interprétations, laissant ses fans dans un état d’incertitude.

Snoop Dogg, artiste renommé ayant vendu des millions d’albums à travers le monde, est intrinsèquement lié à la culture cannabis. Connu pour son rouleur professionnel de joints, il a également investi dans l’industrie du cannabis, qui est désormais légale dans de nombreux États américains. Son image, associée à cette culture, soulève des interrogations quant à la crédibilité de son annonce d’arrêt de la fumée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici