Présidentielle au Sénégal : Macky Sall fait une annonce depuis Genève

0
269
Présidentielle au Sénégal : Macky Sall fait une annonce depuis Genève

Dans le cadre de la 75ᵉ anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme à Genève en Suisse, le Président sénégalais, Macky Sall, a pris la parole lors d’un panel de haut niveau. Lors de cet événement, il a annoncé une décision forte concernant la prochaine élection présidentielle au Sénégal, prévue pour février 2024.

Engagements pour des élections démocratiques et apaisées au Sénégal

Depuis Genève, Macky Sall a exprimé son engagement solennel en faveur de la démocratie, des droits de l’homme, et de la paix en amont de l’élection présidentielle imminente au Sénégal. Soulignant l’importance du respect des droits de l’homme et de la démocratie, le président de l’APR (Alliance pour la République) a déclaré que ces principes fondamentaux seront au cœur du processus électoral.

Macky Sall a assuré que le scrutin présidentiel sera « démocratique, libre et transparent », et il a annoncé qu’après les résultats du 2 avril, il passera le pouvoir à son successeur. Il a souligné sa confiance dans la capacité du pays à poursuivre son parcours fondé sur les valeurs de démocratie, de liberté et de respect des droits humains.

Ces engagements interviennent à un moment crucial, alors que le Sénégal s’apprête à élire un nouveau président en février 2024. Des observateurs estiment que cette élection sera l’une des plus indécises de l’histoire du pays.

Exclusion d’Ousmane Sonko

Dans le contexte électoral, une ombre plane avec l’exclusion d’Ousmane Sonko, candidat de l’opposition à l’élection présidentielle de février 2024. Son parti, le Pastef, a été dissous, et il a été exclu des listes électorales. Actuellement en prison, l’état de santé d’Ousmane Sonko est devenu préoccupant après un mois de grève de la faim.

Cette situation soulève des inquiétudes quant à la santé du processus démocratique au Sénégal, avec la principale figure de l’opposition écartée du processus électoral. Les proches d’Ousmane Sonko alertent sur la gravité de sa condition et demandent une attention particulière à son état de santé.

Notons que pour cette cérémonie commémorative de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Macky Sall a prononcé le discours introductif sur le thème : l’avenir des droits humains, de la paix et de la sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici