Nigeria : le gouvernement annonce des allocations de chômage pour les jeunes

0
172
Nigeria : le gouvernement annonce des allocations de chômage pour les jeunes
Wale Edun, ministre des Finances et ministre coordonnateur de l'économie

Pour contrer les effets de la crise économique et soutenir les jeunes diplômés sans emploi, le gouvernement fédéral du Nigeria a annoncé ce lundi 26 février 2024, l’introduction d’allocations de chômage et la mise en place d’un programme de crédit à la consommation. Cette initiative, révélée par le ministre des Finances et ministre coordonnateur de l’économie, Wale Edun, vise à renforcer le pouvoir d’achat des citoyens les plus vulnérables et à stimuler l’économie nationale.

La sécurité sociale au Nigeria

Face à une hausse significative des prix alimentaires et à une augmentation du chômage parmi les jeunes diplômés, le gouvernement fédéral du Nigeria prend des mesures proactives pour alléger les difficultés économiques de ses citoyens. Ces initiatives marquent un tournant dans la politique de sécurité sociale du pays, visant à offrir un filet de sécurité aux jeunes et à revitaliser l’économie par le biais d’un accès facilité au crédit.

Face aux journalistes après la réunion du Conseil exécutif fédéral de lundi, le ministre des Finances et ministre coordonnateur de l’économie, Wale Edun, a révélé que le programme d’allocations de chômage cible spécifiquement les jeunes Nigérians au chômage, en particulier ceux ayant obtenu un diplôme de NCE ou supérieur. Cette mesure vise à fournir un soutien financier direct à cette catégorie démographique, souvent la plus touchée par les fluctuations économiques et le manque d’opportunités d’emploi.

Stimuler l’économie par le pouvoir d’achat au Nigeria

Parallèlement, le gouvernement fédéral envisage d’établir un système de crédit à la consommation pour faciliter l’accès aux biens et services. Cette initiative permettra non seulement de rendre les produits plus abordables pour les consommateurs, mais aussi de dynamiser l’économie en augmentant la demande et en encourageant la consommation. « En cette période de hausse des prix alimentaires, M. le Président s’est engagé à faire tout ce qui peut être fait pour contribuer à donner du pouvoir d’achat aux plus pauvres et dans ce sens. Il s’est engagé et a ordonné que le programme de chômage de la Sécurité Sociale soit conçu, en particulier pour répondre aux besoins des jeunes, des diplômés au chômage, ainsi que de la société dans son ensemble. Un programme social de crédit à la consommation arrive. En rendant le crédit à la consommation accessible, les biens deviennent plus abordables, l’économie a même une chance de se relancer plus rapidement, car les gens ont un pouvoir d’achat qui leur permet de commander des biens, des produits », a déclaré le ministre.

Pour garantir l’efficacité et l’équité de ces programmes, le gouvernement mettra en œuvre des mécanismes de vérification rigoureux. Les bénéficiaires seront identifiés grâce à leur numéro d’identité nationale (NIN) et leur numéro de vérification bancaire (BVN), permettant ainsi une distribution précise des fonds et évitant les paiements multiples à une seule personne.

« Ainsi, les paiements directs à 12 millions de ménages comprenant 60 millions de Nigérians doivent reprendre immédiatement, à la condition importante que chaque bénéficiaire soit identifié par son numéro d’identité nationale et son numéro de vérification bancaire. Par conséquent, les paiements seront effectués sur des comptes bancaires ou sur des portefeuilles d’argent mobile. Ainsi, que ce soit avant ou après, il y a une vérification de l’identité des bénéficiaires. Chaque personne qui reçoit 25 000 Naira pendant un total de trois mois sera identifiable, même après avoir reçu l’argent, il sera clair à qui l’argent est allé et quand il lui est allé. Et c’est le grand changement qui a permis à M. le président d’approuver le redémarrage de ce programme de paiements directs aux bénéficiaires », a précisé Wale Edun.

Lire aussi : Nigeria : Tinubu reçoit les Super Eagles, vices-champions d’Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici