Niger : le Bénin dénonce des blocages à l’aide humanitaire de Cotonou

1
768
Niger : le Bénin dénonce des blocages à l’aide humanitaire de Cotonou

Les relations entre le Bénin et le Niger sont dans une phase critique. Les nouvelles autorités nigériennes ont annoncé la rupture de l’accord militaire entre Niamey et Cotonou, en raison de la position du Bénin, face à une intervention militaire au Niger. Cette décision est un signe de l’exacerbation des relations entre les deux pays depuis le coup d’Etat du 26 juillet dernier. Le Bénin déplore le blocage du couloir d’acheminement de l’aide humanitaire partie de Cotonou.

Le Bénin se plaint

Le ministre des Affaires étrangères du Bénin, Oloushégoun Bakari, a exprimé son inquiétude dans un courrier adressé au Président de la commission de la CEDEAO et au chargé des questions humanitaires à l’ONU ce lundi 18 septembre 2023. Le Bénin aurait ouvert un couloir humanitaire le 5 septembre pour acheminer l’aide humanitaire vers le Niger.

Par ailleurs, les forces de défense et de sécurité du Niger nigérienne ont bloqué l’acheminement de l’aide humanitaire partie de Cotonou le 5 septembre dernier vers le Niger. Pour que l’aide parvienne aux populations nigériennes, « la levée de tous blocages s’avère indispensable », écrit le chef de la diplomatie béninoise.

Ce blocage ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu dans des relations déjà tendues depuis le coup d’État du 26 juillet au Niger. Le Bénin avait alors fermé ses frontières en application des sanctions de la CEDEAO, et le Niger avait en retour rompu sa coopération militaire avec le Bénin. Ce nouvel incident soulève des questions sur la viabilité de la coopération régionale et met en péril la vie de nombreuses personnes en attente d’aide humanitaire.

Le blocage du couloir humanitaire a des implications bien au-delà du cheminement de l’aide. Il a mis en lumière les fissures dans les relations bilatérales entre le Bénin et le Niger, deux pays qui partagent non seulement une frontière, mais aussi des intérêts économiques et sécuritaires. La rupture de la coopération militaire et les tensions diplomatiques pourraient avoir des conséquences graves pour la stabilité de la région, déjà fragilisée par des conflits et des crises humanitaires.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici