Arrestation d’Idrissa Kane, le fils de l’ancienne ambassadrice du Niger en France Aïchatou Kane Boulama

1
535
Arrestation d’Idrissa Kane, le fils de l’ancienne ambassadrice du Niger en France Aïchatou Kane Boulama

Idrissa Kane, le fils de l’ambassadrice du Niger en France,n’est plus libre de ses mouvements. Aïchatou Kane Boulama a été suspendue par les militaires au pouvoir au Niger la semaine écoulée. Cette décision intervient dans un contexte politique tendu au Niger, marqué par un coup d’État et des tensions entre les putschistes et certains membres du gouvernement déchu.

Une arrestation aux raisons encore floues

Idrissa Kane, ancien Directeur Général de la Poste du Niger, a été arrêté le mardi 08 août 2023. Si les raisons officielles de cette interpellation n’ont pas été clairement énoncées, il est à noter que la société d’État « Poste du Niger », qu’il dirigeait, a récemment fait l’objet d’un audit ayant relevé certaines irrégularités comme l’ont annoncé plusieurs médias locaux. Cette arrestation intervient également dans un contexte où sa mère, Aïchatou Kane Boulama, ambassadrice du Niger en France, a été limogée par les putschistes mais continue de résister et de rejeter cette décision. Elle demeure fidèle à Mohamed Bazoum, avec le soutien indéfectible de la France. Selon elle, le pouvoir des putschistes est illégitime et leur décision de la suspendre est dénuée de tout fondement. Elle insiste sur le fait qu’elle a été nommée par le président Bazoum lui-même, et c’est à lui seul qu’elle prêtera allégeance.

Une pression politique sur l’ambassadrice ?

Pour de nombreux observateurs, l’arrestation d’Idrissa Kane pourrait être perçue comme une manœuvre des putschistes pour exercer une pression sur Aïchatou Kane Boulama. En effet, cette dernière, en refusant de quitter son poste d’ambassadrice, défie ouvertement la junte au pouvoir. Sa position est d’autant plus renforcée par le soutien de la France, qui la reconnaît comme la seule représentante diplomatique du Niger à Paris. Dans ce jeu d’échecs politique, l’arrestation de son fils pourrait être une tentative de la junte pour la contraindre à se conformer à leurs directives.

L’arrestation d’Idrissa Kane s’inscrit dans une série d’événements qui témoignent de la complexité de la situation politique au Niger. Entre jeux de pouvoir, résistances et soutiens internationaux, le pays traverse une période délicate qui nécessite une attention particulière de la part de la communauté internationale.

Lire aussi : Tensions diplomatiques autour du Niger : l’ultimatum de la CEDEAO expire, l’Italie appelle à privilégier la voie diplomatique

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici