Bénin : suspension du groupe de presse « La Gazette du Golfe » pour fautes graves

1
497
Bénin/Recours contre la suspension de ‘’La Gazette du Golfe’’ : voici la décision de la Cour

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a pris ce mardi 8 août 2023, une décision qui secoue le paysage médiatique béninois. Le groupe de presse ‘’La Gazette du Golfe’’, l’un des acteurs majeurs de l’information au Bénin, a été suspendu pour des fautes jugées graves par l’autorité de régulation. Cette décision intervient dans un contexte de tensions politiques en Afrique, notamment suite au coup d’État au Niger. Mais que reproche-t-on exactement à ce groupe de presse ?

La HAAC et sa quête de régulation médiatique

La HAAC, dans sa mission de réguler le paysage médiatique béninois, a émis un communiqué le 3 août 2023 mettant en garde les médias contre « l’apologie des coups d’État en Afrique et dans la sous-région ». Cette mise en garde faisait suite à la couverture médiatique du coup d’État survenu au Niger le 26 juillet dernier. Selon la HAAC, le groupe ‘’La Gazette du Golfe’’ n’aurait pas respecté cette directive, bien que les détails précis de leurs infractions n’aient pas été clairement mentionnés. Cependant, la violation de plusieurs articles du code de l’information et de la communication ainsi que du code de déontologie de la presse béninoise a été soulignée.

Les conséquences pour ‘’La Gazette du Golfe’’et le débat sur la liberté d’expression

Suite à ces violations, la HAAC a pris la décision radicale de suspendre tous les moyens de communication du groupe ‘La Gazette du Golfe‘, y compris Golfe Télévision, Golfe FM, l’hebdomadaire Gazette du Golfe et leurs plateformes digitales. Cette suspension soulève de nombreuses questions sur la liberté d’expression et la régulation médiatique au Bénin. D’une part, il est essentiel que les médias respectent les normes et régulations établies pour garantir une information responsable et équilibrée. D’autre part, il est crucial de s’assurer que ces régulations ne servent pas à museler la presse et à restreindre la liberté d’expression, pilier de toute démocratie.

La suspension du groupe de presse ‘’La Gazette du Golfe’’ par la HAAC est un rappel de l’importance de la régulation médiatique, mais aussi des défis auxquels sont confrontés les médias dans un environnement politique complexe. Alors que la HAAC a pour mission de garantir une information de qualité et responsable, il est essentiel de veiller à ce que cette régulation ne devienne pas un outil de censure. Le débat sur la liberté d’expression et la régulation médiatique est loin d’être terminé, et il appartient à tous les acteurs concernés de trouver un équilibre entre ces deux impératifs. Plusieurs acteurs du secteur médiatique dénoncent une violation de la liberté de presse, à travers cette décision de la HAAC. Des organisations de défenses des médias vont sans doute réagir très prochainement.

1 COMMENTAIRE

  1. Laisser nous cette chaîne fonctionné c’est la seule chaîne d’information fiable du Bénin. Elle nous donne les informations à l’alerte et tout ses infos sur la vérité. Ne soyons pas l’ennemi de la vérité au Bénin. Données nous la liberté d’exprimer. C’est l’Afrique qui gagne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici