Chaos au Maracana : affrontements violents entre la police brésilienne et les supporters argentins lors du match de qualification pour la Coupe du Monde

0
157
Chaos au Maracana : affrontements violents entre la police brésilienne et les supporters argentins lors du match de qualification pour la Coupe du Monde

Le célèbre stade Maracana a été le théâtre d’une scène choquante alors que le Brésil affrontait l’Argentine dans un match de qualification pour la Coupe du Monde. Ce qui aurait dû être une confrontation intense entre les rivaux sud-américains a pris une tournure sombre lorsque des affrontements ont éclaté entre la police brésilienne et les supporters argentins.

Les tribunes du Maracana se transforment en champ de bataille

L’excitation était à son comble alors que les supporters brésiliens et argentins se préparaient à assister à un duel passionnant sur le terrain du Maracana. Cependant, avant même le coup d’envoi, des tensions ont éclaté dans les tribunes entre la police brésilienne et les supporters argentins. Des affrontements violents ont eu lieu, retardant le début du match de qualification de la Coupe du Monde.

Les supporters, passionnés par leur équipe nationale, ont commencé à se battre pendant l’hymne national, provoquant une intervention musclée de la police. Les vidéos de l’affrontement ont circulé rapidement sur les médias sociaux, montrant des scènes sanglantes et chaotiques dans les tribunes du Maracana, réputé pour son atmosphère électrique.

Les conséquences sur et hors du terrain

La vidéo de l’affrontement, largement diffusée sur la plateforme X, a montré des moments choquants alors que la police chargeait les supporters avec des bâtons et des matraques. Des images de supporters argentins ensanglantés ont suscité l’indignation et l’inquiétude, transformant le stade en un champ de bataille inattendu. Certains fans ont été vus avec des visages couverts de sang, témoignant de la violence de l’affrontement.

Les joueurs, témoins de la situation depuis le terrain, ont tenté d’intervenir pour calmer les esprits, mais la violence persistante a conduit à un retard d’une demi-heure avant que la situation ne soit finalement maîtrisée. Après la reprise, l’Argentine a réussi à sortir victorieuse, avec Nicolas Otamendi marquant le seul but du match à la 63e minute.

Le match de qualification, qui aurait dû être le point culminant de la rivalité légendaire entre le Brésil et l’Argentine, a été éclipsé par les événements hors du terrain. Malgré la victoire de l’Argentine, les conséquences de ces affrontements violents soulèvent des questions sur la sécurité dans les stades de football et la capacité des autorités à maintenir l’ordre lors d’événements sportifs majeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici