Luis Rubiales : rebondissement dans l’affaire baiser forcé

0
138
Luis Rubiales : rebondissement dans l’affaire baiser forcé

Malgré la démission de Luis Rubiales, les joueuses espagnoles ont refusé de rejouer pour la sélection nationale tant qu’il n’y aura pas plus de changements au sein de la fédération.

Ce vendredi 15 septembre, une source proche de l’instance dirigeante du Football espagnol a révélé que les joueuses espagnoles, championnes du monde, ne souhaitent plus rejouer pour leur équipe. La raison de leur refus n’est pas encore connue, relate le Figaro. Les joueuses espagnoles auraient exprimé ce refus en ce terme, « elles ne reviennent pas » a indiqué une source.

Retour sur les faits

Tout a surgi lors de la remise du trophée aux joueuses à leur sacre à la Coupe du monde le 20 aout dernier. Alors sur le podium, le patron du football espagnol a embrassé Jennifer Hermoso. Suite à cet incident, la joueuse a réagi « Ça ne m’a pas plu ». Cette affaire a aussi été qualifiée de déplacer par de nombreux internautes.  Après cette réplique, le désormais ex-président de la Fédération espagnole de football a apporté sa version des faits, en exprimant que ce baiser n’était rien d’autre qu’un simple signe de félicitation envers la joueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici