« Il m’a dit ‘’je vais arrêter ça quand je veux’’ », Francis Ngannou revient sur son combat épique contre Tyson Fury

0
225
« Il m’a dit ‘’je vais arrêter ça quand je veux’’ », Francis Ngannou revient sur son combat épique contre Tyson Fury
Francis Ngannou et Fury sur le ring

Le Camerounais Francis Ngannou, après son combat épique contre le champion de boxe Tyson Fury, se confie sur cette expérience intense. Un duel qui a captivé le monde du sport et suscité des réactions variées. Dans ses propres mots, Ngannou partage sa perspective unique sur le combat et les dynamiques qui ont influencé son approche face à un adversaire aussi redoutable que Tyson Fury.

Le départ en tant que perdant

Ngannou, humble malgré son statut de champion, reconnaît qu’il partait dans ce combat avec l’étiquette de perdant. Cette réalité, au lieu de le décourager, l’a motivé à mettre toutes les armes de son côté. Il souligne l’importance de cette motivation personnelle, qui a constitué un avantage décisif dans son approche du combat.

L’une des clés du succès de Ngannou réside dans sa perception de la motivation de Tyson Fury. Selon lui, Fury n’avait pas la même intensité de motivation, sous-estimant peut-être le combattant qu’il considérait comme ne connaissant pas la boxe. Cette différence de motivation s’est avérée cruciale dans le déroulement du combat.

Le combat comme un jeu pour Fury

Ngannou décrit le début du combat comme un moment où Fury semblait considérer la confrontation comme un jeu. Des commentaires taquins et un comportement décontracté ont peut-être créé une fausse impression de la part de Fury sur la nature du défi qui l’attendait. Ngannou, de son côté, a ressenti l’obligation de montrer qu’il était bien plus qu’un novice dans le ring.

Au troisième round, Ngannou observe un changement significatif dans l’attitude de Fury. D’un jeu taquin, le champion de boxe passe à une agressivité accrue, signifiant une volonté de rentrer sérieusement dans le combat. Ngannou, loin de reculer, choisit de contrattaquer et réussit à envoyer Fury au tapis, créant un moment emblématique dans le match.

Après avoir envoyé Fury au tapis, Ngannou célèbre avec une « petite danse ». Une expression de triomphe qui, selon lui, était un message subtil à Fury. Il décrit cette danse comme un moyen de dire à son adversaire qu’il n’était pas un bon professeur, renversant ainsi les attentes et les préjugés.

Au-delà du résultat officiel du combat, Ngannou considère l’ensemble de l’expérience comme une victoire personnelle. Il a une fois de plus affronté ses démons, faisant référence aux défis personnels et professionnels auxquels il a dû faire face tout au long de sa carrière. « Dans l’ensemble, moi j’ai gagné. Ce fut une très belle expérience. J’ai encore une fois de plus affronté mes démons », a-t-il déclaré lors d’une sortie médiatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici