Mauvaise nouvelle pour le célèbre chanteur nigérian Burna Boy en Afrique du Sud

0
443
Mauvaise nouvelle pour le célèbre chanteur nigérian Burna Boy en Afrique du Sud

La superstar de l’afro fusion, Burna Boy, a récemment connu un revers inattendu lorsqu’il a programmé un spectacle au stade FNB de Johannesburg, en Afrique du Sud. L’artiste, qui a atteint des sommets de popularité internationale, avait prévu un concert pouvant accueillir jusqu’à 90 000 spectateurs. Cependant, quelques heures seulement avant son arrivée en Afrique du Sud, le concert a été annulé en raison de billets invendus. Cette annulation inattendue a déclenché des interrogations, mais elle est survenue à la suite d’une longue controverse qui a opposé Burna Boy aux Sud-Africains depuis plusieurs années.

La controverse et le tweet qui a fait mal

La relation tendue entre Burna Boy et les Sud-Africains remonte à un tweet controversé du chanteur nigérian. Dans ce tweet, Burna Boy a accusé les Sud-Africains de discrimination et de mauvais traitements envers les Nigérians résidant sur leur territoire. Ces déclarations incendiaires ont rapidement déclenché une réaction négative en Afrique du Sud, provoquant une vague de désapprobation envers l’artiste.

La récente annulation du concert de Burna Boy à Johannesburg est largement attribuée aux conséquences de son tweet controversé. Bien que le stade FNB puisse accueillir jusqu’à 90 000 spectateurs, seulement 1 500 billets ont été vendus pour le spectacle. Les Sud-Africains semblent avoir choisi de boycotter l’événement en signant de protestation contre les commentaires offensants de l’artiste. Mais selon d’autres sources, l’annulation du concert de Burna Boy serait liée à une affaire de fraude.

L’affaire de fraude impliquant le PDG de Ternary Media Group

Selon Sowetan, Sedote Nwachukwu, PDG de Ternary Media Group, la société de divertissement qui organisait l’événement, est accusé d’avoir détourné 10 millions de rands de l’entreprise. Nwachukwu était responsable de l’organisation du concert de Burna Boy, qui a finalement été rapporté au 16 décembre en raison des procédures judiciaires en cours.

« Il [Nwachukwu] a volé 10 millions de rands ; c’est pourquoi nous avons dû annuler. Il a menti à tous ceux qui participaient à l’événement et à son investisseur Gregory Wings. Nous sommes prêts à rembourser les gens, mais les billets sont toujours valables pour le prochain spectacle. Burna Boy était très excité de venir [en Afrique du Sud] mais nous avons dû régler ce problème interne de M. Nwachuku [en premier]… », a déclaré le porte-parole du Ternary Media Group, Kymoni Jackson.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici