Bénin : le chavirement d’une pirogue fait deux morts à Malanville

0
157
Bénin : le chavirement d’une pirogue fait deux morts à Malanville
Fleuve Niger

Le chavirement d’une pirogue qui a coûté la vie à deux femmes à Galièl dans la commune de Malanville, le lundi 12 février 2024. Ce drame, survenu dans les eaux tumultueuses de la région, met en lumière les risques quotidiens auxquels sont confrontées les populations locales dans leurs déplacements.

Les circonstances du drame

Selon les informations, les deux femmes étaient de retour des champs, en compagnie du jeune homme. Mais la pirogue, transportant les deux femmes et le jeune homme, a chaviré. Malgré les efforts de survie, les deux femmes n’ont pas réussi à échapper à la noyade, laissant derrière elles des familles et une communauté en deuil. Le jeune homme, grâce à ses compétences en natation, a pu échapper à la mort. Selon Fraternité FM, les corps sans vie des deux dames ont été remis aux parents des défuntes pour inhumation, après les constats d’usage.

Sécurité et éducation

Cet événement tragique met en exergue deux problématiques majeures : la sécurité des transports fluviaux et l’éducation à la natation. Dans de nombreuses communautés rurales du Bénin, les pirogues restent un moyen de transport indispensable, souvent utilisé sans les mesures de sécurité adéquates, telles que le port de gilets de sauvetage. Cette tragédie rappelle douloureusement la nécessité d’adopter des pratiques plus sûres et de sensibiliser les populations aux dangers potentiels.

La formation aux premiers secours et à la natation, l’entretien régulier des embarcations, et la mise en place de systèmes de surveillance et de secours sont autant de mesures qui pourraient contribuer à prévenir de telles tragédies à l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici