Affaire Hervé Bopda : la toile camerounaise ébranlée par des accusations d’agressions s@xuelles avec arme

0
195
Affaire Hervé Bopda : la toile camerounaise ébranlée par des accusations d'agressions sexuelles avec arme
Hervé Bopda

Depuis la semaine dernière, une série d’accusations d’agressions s@xuelles avec arme, portées contre un individu du nom d’Hervé Bopda a créé une onde de choc au Cameroun, et fait objet des débats sur la toile. Cette affaire commence à attirer l’attention de personnalités, dont l’animateur Claudy Siar.

Les témoignages accablants

Tout a commencé par un témoignage via la page Facebook du lanceur d’alerte Nzui Manto, qui décrit Hervé Bopda comme un présumé agresseur s@xuel. « Je suis une jeune femme qui travaille dans la ville de Douala plus précisément à Bonapriso je viens de me faire agresser à l’arme à feu par le dénommé Hervé Bopda au carrefour Bonadoumahome à bonapriso… », t-elle était la première dénonciation. Suite à la première publication dénonçant les agissements présumés d’Hervé Bopda, plus de cinquante personnes ont contacté Nzui Manto pour partager leurs expériences. Les témoignages décrivent un modus operandi inquiétant, où Bopda aurait agressé s@xuellement des hommes et des femmes dans plusieurs quartiers de Douala, dont Bonapriso. Certains affirment également qu’il opère au sein d’un réseau organisé. « Je confirme seulement le post de tout à l’heure selon lequel ce monsieur fait des avances aux filles et les menace avec une arme. J’ai été également victime de ses menaces. Je travaille à Bonapriso pas loin de son domicile. Il est très barbare pour être un être humain. À des heures tardives même, il se permet d’enlever les filles avec ses gorilles sans leur consentement » , indique un autre témoignage parmi les dizaines qui ont suivis.  

Claudy Siar avertit Hervé Bopda

En plus des témoignages anonymes, des personnalités politiques camerounaises se manifestent dans cette affaire. Claudy Siar, animateur panafricaniste, a exprimé son indignation et a averti Hervé Bopda sur les conséquences de ces allégations. Sur sa page Facebook officielle, Siar interpelle Bopda, écrit : « Le bourreau de Douala ? C’est vous le bourreau des femmes et des hommes ? Pas des cœurs, mais des corps !!!C’est donc vous Hervé Bopda, qui affole la toile et attirez le déshonneur sur votre famille ? », se demande tour à tour Claudy Siar. L’animateur est au regret de constater que les accusations dont Hervé Bopda serait responsable semblent « être devenues l’expression de [ses] pulsions, de [son] bon plaisir, de [ses] désirs coupables et criminels. Les femmes ne sont pas des objets que l’on prend de force, que l’on casse, que l’on jette !!! ».

Claudy Siar met Hervé Bopda en garde contre la confiance en des soutiens politiques éventuels. « Quelque chose me dit que l’étau se resserre… À moins que vos soutiens, au plus haut niveau de l’état camerounais vous rassurent ? Ne faites pas confiance aux politiciens, car l’opinion publique est leur seul baromètre. PRÉPAREZ VOS BAGAGES, on va bientôt venir vous chercher… »;

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici