TikTok : le réseau social condamné à une lourde peine

0
166
TikTok : le réseau social condamné à une lourde peine
April 26, 2021, Bangkok, Thailand. Apple iPhone screen have logo Tiktok application on blurred background. Tik Tok icon. Tiktok social media.

Le réseau social TikTok a été condamné ce vendredi 15 septembre 2023, par l’Union européenne à une amende de 345 millions d’euros pour avoir enfreint les règles de protection des données (RGPD) dans le traitement des informations liées aux mineurs. Cette décision fait suite à une enquête menée par la Commission irlandaise pour la protection des données (DPC) au nom de l’UE. TikTok Technology Limited devra également mettre ses opérations en conformité dans un délai de trois mois.

Les infractions commises par TikTok

L’enquête de la DPC, ouverte en septembre 2021, portait sur la période allant du 31 juillet au 31 décembre 2020. Les infractions relevées sont multiples. Tout d’abord, l’inscription des enfants sur la plateforme était effectuée de manière à ce que leurs comptes soient définis comme publics par défaut, ce qui exposait leurs informations personnelles à un public plus large que prévu. De plus, le mode « connexion famille » présentait des lacunes importantes. Ce mode permettait de relier le compte TikTok d’un parent à celui de son adolescent, mais l’entreprise ne vérifiait pas de manière adéquate si l’utilisateur associé était réellement le parent ou le tuteur.

Malgré le fait que la plateforme soit censée être réservée aux utilisateurs âgés d’au moins 13 ans, la DPC estime que TikTok n’a pas correctement évalué les risques posés par des personnes plus jeunes qui ont réussi à créer des comptes.

La réaction de TikTok

TikTok a réagi à cette amende en exprimant son désaccord, en particulier concernant le montant de l’amende. TikTok est « respectueusement en désaccord avec la décision, en particulier le niveau de l’amende imposée », a réagi le réseau social en précisant que de nombreuses fonctionnalités et paramètres ayant fait l’objet de critiques étaient en place il y a trois ans, mais qu’elles avaient été modifiées depuis. Par exemple, TikTok a noté que tous les comptes de personnes de moins de 16 ans sont désormais privés par défaut, ce qui signifie que seuls les utilisateurs approuvés peuvent voir leur contenu.

L’entreprise a également mis en avant ses efforts pour surveiller l’âge de ses utilisateurs, affirmant avoir supprimé près de 17 millions de comptes dans le monde entier au cours des trois premiers mois de 2023, car ils étaient soupçonnés d’appartenir à des personnes de moins de 13 ans. TikTok soutient qu’elle prend au sérieux sa responsabilité en matière de protection des mineurs en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici