Terrorisme au Burkina Faso : plusieurs cadavres de terroristes calcinés

0
352
Terrorisme au Burkina Faso : plusieurs cadavres de terroristes calcinés

L’armée burkinabè a intensifié ses efforts contre le fléau du terrorisme qui sévit dans le nord du pays. Des frappes aériennes ciblées ont été menées avec succès dans les zones de Gomboro et de Mentao, marquant une avancée significative dans la lutte contre les groupes terroristes opérant dans la région. Les résultats de ces opérations sont impressionnants, avec des cadavres calcinés, des armes et des motos découverts sur les lieux des frappes.

Une riposte déterminée face au terrorisme

L’Alliance des Etats du Sahel (AES) a annoncé sur ce jeudi 7 décembre 2023 que « L’armée burkinabè a mené des frappes aériennes intenses contre des terroristes dans les zones de Gomboro et de Mentao, dans le nord du pays ». Les récentes frappes aériennes de l’armée burkinabè démontrent une volonté inébranlable de neutraliser les groupes terroristes qui sévissent dans le nord du pays. La menace terroriste a longtemps été un défi majeur pour le Burkina Faso, avec des attaques régulières causant des pertes humaines et instaurant un climat de peur parmi la population.

Les zones de Gomboro et de Mentao, ayant été des foyers d’activité de terrorisme, ont été prises pour cible dans cette récente offensive. Les frappes aériennes ont été soigneusement planifiées pour minimiser les risques pour les civils tout en infligeant des dommages sévères aux terroristes. La découverte de cadavres calcinés témoigne de l’efficacité de ces frappes, illustrant la détermination de l’armée à éradiquer la menace terroriste.

Saisie d’armes et de moyens logistiques

En plus des pertes humaines infligées aux terroristes, les frappes aériennes ont également permis la saisie d’un important arsenal d’armes et de moyens logistiques. La découverte d’armes sophistiquées et de motos utilisées par les groupes terroristes souligne l’ampleur des ressources dont ils disposent. La confiscation de ces moyens logistiques est cruciale pour affaiblir leur capacité opérationnelle et entraver leur mobilité.

Cette opération représente une victoire stratégique, sapant les bases mêmes sur lesquelles les groupes terroristes s’appuient pour perpétrer leurs attaques. Les autorités burkinabè, soutenues par une population fatiguée de l’insécurité persistante, ont réussi à infliger un coup sérieux à ces groupes extrémistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici