Terrorisme au Bénin : des individus armés non identifiés attaquent un commissariat de police à Kandi

0
156
Bénin : 07 soldats tués dans une attaque terroriste

Le terrorisme, on en parle encore. Une attaque a été perpétrée contre le commissariat d’Angaradébou, dans la commune de Kandi. Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars 2024, des individus armés non identifiés ont lancé une offensive contre cette installation clé, laissant derrière eux un sillage de destruction.

De nombreux dégâts matériels

Aux premières heures de ce jeudi, le commissariat d’Angaradébou a été la cible d’assaillants armés. L’attaque a entraîné d’importants dégâts matériels, le bâtiment du commissariat a été incendié. Plusieurs véhicules, dont un véhicule de police et des motos, ont été endommagés par les flammes. La police républicaine, avec le renfort d’un détachement des forces armées béninoises, a réussi à repousser les agresseurs. Aucune perte de vie humaine n’a été enregistrée.

Dans la commune de Bembèrèkè, le dimanche 10 mars 2024, il y a eu un affrontement entre la jeunesse locale et les forces de l’ordre. Une foule notamment de jeunes a pris d’assaut le commissariat de police de Bouanri, pour exiger la libération de trois des leurs, détenus pour une affaire de meurtre d’un entrepreneur de la région. Face à la détermination de la foule, les agents de la police républicaine du commissariat de Bouanri se sont retrouvés débordés, contraints de solliciter des renforts pour disperser les manifestants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici