Côte d’Ivoire : le gardien de but Sylvain Gbohouo renoue avec le football après 18 mois de suspension pour dopage

0
296
Côte d’Ivoire : le gardien de but Sylvain Gbohouo renoue avec le football après 18 mois de suspension pour dopage

Le vendredi 23 juin 2023, Sylvain Gbohouo a mis un terme à une période difficile de sa carrière en tant que gardien de but de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Après avoir été suspendu pendant 18 mois pour dopage, le joueur a enfin été autorisé à reprendre sa carrière sur les terrains.

Bonne nouvelle pour Sylvain Gbohouo

Après une suspension de 18 mois pour dopage, le gardien de but de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, Sylvain Gbohouo, a enfin vu sa sanction prendre fin. Cette décision marque un tournant dans la carrière du joueur, qui avait été privé de la Coupe d’Afrique des nations en 2021 en raison de cette affaire. Alors que la controverse entoure le produit dopant en question, Gbohouo espère maintenant retrouver sa place en sélection et continuer à contribuer au succès de son équipe.

Cette suspension lui avait notamment coûté sa participation à la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun en 2021, un événement majeur pour les footballeurs africains.

Dans des déclarations rapportées par Radio France International, Gbohouo exprimait son amertume face à cette situation. Il déclarait avoir fait confiance aux médecins de la sélection, qui n’auraient pas fait leur travail en ne contrôlant pas les médicaments qui lui étaient prescrits. Selon lui, cette erreur aurait pu être évitée si les médecins avaient vérifié la compatibilité des médicaments avec le contrôle antidopage. Cette affaire a eu des répercussions dévastatrices sur la carrière de Gbohouo, tant au niveau du club que de la sélection nationale, où il avait accumulé 59 sélections depuis 2014.

La substance en question, la trimétazidine, est considérée par certains experts comme un produit non dopant. Le médecin du sport français Jean-Pierre de Mondenard affirme que la trimétazidine ne présente pas de propriétés dopantes significatives. Cependant, il convient de noter que cette affirmation ne porte pas spécifiquement sur le cas de Gbohouo. Olivier Rabin, directeur scientifique de l’Agence mondiale antidopage (AMA), semble partager cette opinion mais préfère ne pas commenter directement cette affaire complexe.

Impact de sa suspension sur l’équipe de Côte d’Ivoire

La suspension de Gbohouo a également eu des conséquences sur la performance de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Privé de leur gardien titulaire, les Eléphants ont dû se tourner vers leur remplaçant, Badra Ali Sangaré, qui a commis une erreur coûteuse lors du match contre l’Égypte en huitièmes de finale. Cette bourde a finalement conduit à l’élimination prématurée de l’équipe ivoirienne, qui avait pourtant de grandes ambitions pour le tournoi.

Maintenant que sa suspension est terminée, Gbohouo espère pouvoir retrouver sa place en sélection nationale et contribuer à nouveau aux succès de l’équipe.

Sylvain Gbohouo retrouvera-t-il sa place de titulaire en sélection ?

Après avoir été suspendu, le gardien de but Gbohouo est déterminé à rebondir et à retrouver sa place sur la scène internationale. Alors que la prochaine Coupe d’Afrique des nations, initialement prévue en juin-juillet 2023, a été reportée à janvier-février 2024, cela offre à Gbohouo une opportunité en or pour se rétablir et retrouver sa forme optimale. À 35 ans, cette compétition pourrait bien être sa dernière chance de participer au prestigieux tournoi continental sur le sol africain.

Après avoir joué pour des clubs renommés tels que le TP Mazembe en République démocratique du Congo et le Wolkite City FC en Éthiopie, Gbohouo est actuellement sans club. Cependant, le report de la Coupe d’Afrique des nations lui donne un peu plus de temps pour trouver une équipe et se préparer pour le tournoi. Son expérience, sa stature imposante et sa détermination à réussir font de lui un atout potentiel pour l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire.

Cependant, une question cruciale demeure : le sélectionneur Jean Louis Gasset lui fera-t-il confiance ? Si Gbohouo parvient à retrouver rapidement du temps de jeu et à montrer sa performance, il pourrait convaincre Gasset de lui donner sa chance. Son expérience passée en Coupe d’Afrique des nations et son désir de se racheter pourraient jouer en sa faveur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici