Sport au Bénin : le gouvernement prend une grande décision

0
162
Sport au Bénin : le gouvernement prend une grande décision
Benoît Dato, nouveau ministre des sports du Bénin

Dans une démarche ambitieuse visant à propulser le sport au Bénin sur la scène sportive internationale, le ministre des Sports, Benoît DATO, a annoncé une initiative révolutionnaire lors d’une rencontre au Palais des Congrès de Cotonou ce jeudi 7 mars 2024, avec les responsables des fédérations sportives du pays. Le gouvernement soutient désormais la préparation et à la participation des équipes nationales dans toutes les disciplines aux compétitions majeures.

Une enveloppe financièrement destinée au sport

Le gouvernement béninois, sous la direction du Président Patrice Talon, a pris la décision de financer intégralement la préparation et la participation des équipes nationales à des événements sportifs internationaux. Le président Patrice Talon l’a annoncé en janvier dernier dans un entretien avec la presse. Plus de CAN sans le Bénin. C’est une résolution que le gouvernement a prise, de soutenir le sport béninois, afin qu’il soit compétitif.

Avec une enveloppe de 3.186.320.230 Fcfa allouée pour l’année 2024, cette initiative représente un tournant majeur dans la politique sportive du pays. Ce financement vise à couvrir non seulement les frais de préparation et de participation, mais aussi à fournir des équipements adéquats, tels que des tee-shirts et des survêtements, pour promouvoir l’image du Bénin à l’étranger.

Cette allocation budgétaire substantielle témoigne de l’engagement du gouvernement à placer le sport au cœur de son agenda de développement national. « Faire du Bénin une nation sportive reste notre crédo. Nous démarrons résolument la professionnalisation de nos équipes », a déclaré le ministre Benoît Dato qui invite les responsables des Fédérations sportives à mettre une croix rouge sur l’amateurisme.

Vers la professionnalisation et au-delà

L’appel du ministre des Sports à ne plus laisser place à l’amateurisme résonne comme un défi lancé aux responsables des fédérations sportives. La professionnalisation des équipes nationales nécessite une approche structurée et stratégique, impliquant une préparation rigoureuse, un encadrement professionnel et un suivi continu des athlètes. Cette transition vers le professionnalisme est essentielle pour que le Bénin puisse rivaliser efficacement sur la scène sportive mondiale.

La mise en œuvre de cette politique ambitieuse requiert une collaboration étroite entre le gouvernement, les fédérations sportives, les entraîneurs et les athlètes. Il s’agit de créer un écosystème sportif dynamique où le talent, la discipline et l’excellence sont cultivés dès le plus jeune âge.

Article précédentDadju dévoile un secret de Tayc
Article suivantBénin : décès d’un haut cadre politique
Passionné par le journalisme, je suis constamment à la recherche de la vérité et de l'information précise. Mon amour pour le sport, la technologie et la politique me pousse à explorer ces domaines avec une curiosité insatiable et une volonté de partager des histoires qui comptent. Je crois fermement que chaque sujet a une histoire à raconter, et je m'efforce de la raconter de la manière la plus captivante et la plus précise possible. Que ce soit en analysant les dernières tendances technologiques, en couvrant les événements sportifs les plus récents ou en déchiffrant le paysage politique complexe, mon objectif est toujours de fournir une perspective équilibrée et une analyse approfondie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici