Bénin : décès d’un haut cadre politique

0
247
Bénin : décès d’un éminent journaliste

La République du Bénin est en deuil suite au décès d’Aboubacar Arouna, ancien ministre du travail et de la fonction publique sous le régime du président Mathieu Kérékou. Disparu dans la soirée du mercredi 6 mars 2024 après une brève maladie, sa mort laisse un vide dans le cœur de ceux qui l’ont connu et admiré.

Un homme de valeur et de conviction

Aboubacar Arouna, dont le parcours au sein du gouvernement béninois a été marqué par un engagement pour le bien-être et les droits des travailleurs, a joué un rôle crucial dans l’élaboration de politiques visant à améliorer les conditions de travail et à renforcer la fonction publique au Bénin. Sa contribution au développement du pays, à travers ses fonctions ministérielles, a été significative et a laissé une empreinte durable sur le secteur du travail et de l’administration publique.

Son dévouement à la cause publique et son intégrité dans l’exercice de ses fonctions ont fait de lui une figure respectée et estimée, non seulement par ses collègues et les employés du gouvernement, mais aussi par la population béninoise dans son ensemble. Arouna était connu pour sa capacité à dialoguer et à trouver des compromis, qualités essentielles dans le monde souvent complexe de la politique.

La nouvelle de son décès a plongé la communauté de Parakou, sa ville natale, ainsi que l’ensemble du Bénin, dans un profond chagrin. Aboubacar Arouna a été inhumé dans la matinée de ce jeudi 7 mars au cimetière musulman de la ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici