Sécurité routière au Bénin : la police républicaine annonce une répression accrue dès cette date

0
194
Sécurité routière au Bénin : la police républicaine annonce une répression accrue dès cette date

À partir de mars 2024, la Police Républicaine du Bénin intensifiera ses actions pour assurer la sécurité routière dans le pays. C’est l’annonce forte qui a émergé de la séance de sensibilisation qui s’est tenue ce mardi 06 février 2024 à la Direction générale de la Police Républicaine à Cotonou. Les usagers de la route devront se conformer strictement aux règles du code de la route, sous peine de subir des répressions sévères.

Sensibilisation et objectifs de la répression

La séance de sensibilisation, initiée par la Direction générale de la Police Républicaine en collaboration avec la Direction du Centre National de Sécurité Routière (CNSR), a mis en lumière les objectifs clés de la répression à venir. L’accent a été mis sur la nécessité d’attirer l’attention de tous sur les mesures que la Police Républicaine prendra pour lutter efficacement contre l’incivisme croissant sur les routes du pays. La sensibilisation vise à préparer les usagers de la route aux changements qui interviendront dès le mois de mars 2024.

Les principales infractions ciblées

La répression annoncée sera « implacable » et ciblera plusieurs comportements à risque sur les routes du Bénin. Parmi les infractions mises en avant figurent le non-respect de la limitation de vitesse, le défaut du port du casque pour les motocyclistes et leur passager, la communication au guidon ou au volant, le non-respect des couloirs de circulation, les surcharges, et enfin, le défaut de plaque d’immatriculation. Toutes ces violations seront sévèrement sanctionnées, marquant ainsi un changement significatif dans l’approche de la Police Républicaine en matière de sécurité routière.

La répression annoncée par la Police Républicaine vise à instaurer une discipline accrue sur les routes béninoises. Le respect strict des règles de conduite deviendra impératif, avec un accent particulier sur des aspects cruciaux tels que la limitation de vitesse, le port du casque, et le respect des couloirs de circulation. Ces mesures ont été identifiées comme essentielles pour prévenir les accidents et assurer la sécurité des usagers de la route.

La communication au guidon ou au volant sera également scrutée de près, soulignant l’importance d’une conduite responsable pour éviter les distractions potentiellement dangereuses. Les autorités insistent sur le fait que ces règles visent à créer un environnement routier plus sûr pour tous les citoyens.

La lutte contre le défaut de plaques d’immatriculation, longtemps négligée, prendra également une place prépondérante dans les actions de répression à partir de mars 2024. Les véhicules sans plaques d’immatriculation seront particulièrement visés, car ils représentent une menace pour la sécurité publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici