Attaques terroristes au Mali : des dizaines de morts plongent le pays dans le deuil national

0
195
Mali : plusieurs soldats tués dans une nouvelle attaque

Le Mali a été le théâtre d’une tragédie dévastatrice ce jeudi 7 septembre 2023. Deux attaques distinctes perpétrées par des groupes terroristes ont coûté la vie à au moins une soixantaine de personnes. Les attaques ont ciblé un bateau de transport de passagers sur le fleuve Niger, connu sous le nom de « bateau Tombouctou », ainsi qu’une base de l’armée située à Bamba, dans la région de Gao, au nord du pays.

Le bilan dévastateur

Les deux attaques ont provoqué un lourd tribut en vies humaines. Le bilan tragique comprend au moins 49 civils et 15 militaires tués, bien que les autorités n’aient pas encore précisé combien de victimes se trouvaient à bord du bateau et combien étaient stationnées dans la base militaire. L’attaque contre le bateau de transport de passagers a été particulièrement brutale, avec au moins trois roquettes tirées contre le moteur du navire, provoquant des pertes en vies humaines, ainsi que des dégâts matériels.

Les deux attaques ont été revendiquées par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), une alliance jihadiste affiliée à Al-Qaïda. Les revendications ont été diffusées sur la plateforme de propagande Al-Zallaqa. Selon un communiqué du gouvernement, une cinquantaine de terroristes ont été neutralisé.

L’attaque contre le bateau Tombouctou intervient quelques semaines après que le GSIM ait annoncé un blocus de la ville historique de Tombouctou, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, imposant ainsi des défis supplémentaires pour les habitants de la région. Cette situation coïncide également avec la reconfiguration de la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (Minusma), suite à la pression exercée par la junte militaire au pouvoir depuis 2020. La prise de contrôle de camps proches de Tombouctou par les autorités maliennes a entraîné des combats avec les groupes jihadistes, ainsi que des affrontements avec les anciens rebelles touareg.

Un deuil national décrété

En réaction à cette tragédie, les autorités maliennes ont décrété un deuil national de trois jours à compter de ce vendredi. Le pays est plongé dans le deuil, faisant face à une nouvelle démonstration choquante de la violence terroriste qui persiste dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici