Le Mali et le Burkina Faso interdissent l’utilisation de Starlink pour se connecter par voie satellitaire

0
193
Le Mali et le Burkina Faso interdissent l'utilisation de Starlink pour se connecter par voie satellitaire

Le Mali et le Burkina Faso ont récemment pris la décision de mettre fin à l’utilisation de Starlink sur leur territoire, invoquant des préoccupations sécuritaires et une violation des règles du marché.

Le Mali prend les devants : risques sécuritaires et contrôle du marché

Le gouvernement malien a décidé de prohiber l’utilisation de Starlink, un système d‘accès à internet par satellite, en raison de préoccupations majeures en matière de sécurité nationale. La commercialisation et l’installation incontrôlées et illicites du kit Starlink sur le territoire malien, y compris dans des zones de conflit, ont suscité l’inquiétude des autorités. La crainte principale étant que cette technologie puisse être exploitée par des groupes armés terroristes, mettant ainsi en danger la sécurité et la stabilité du pays. Cette décision met en lumière la volonté du gouvernement malien de protéger ses citoyens et de réguler le marché des technologies de communication pour garantir une utilisation légale et sécurisée.

Le Burkina Faso suit le mouvement

Après le Mali, le Burkina Faso a également pris des mesures contre Starlink, dénonçant la commercialisation « irrégulière » de terminaux internet par satellite par la société. L’ARCEP du Burkina Faso a rappelé que toute offre de services de communications électroniques doit respecter la réglementation en vigueur, sans exception. En l’absence d’autorisation pour opérer au Burkina Faso, Starlink se retrouve dans l’illégalité. L’ARCEP a averti les consommateurs contre l’utilisation de ses services et a appelé la société à se conformer à la loi. Cette décision montre l’importance accordée par le Burkina Faso au respect de sa souveraineté et à la régulation de son marché des communications électroniques, dans un souci de protection des intérêts nationaux et de sécurité.

L’interdiction de Starlink au Mali et au Burkina Faso soulève des défis et des implications importantes. D’une part, il est essentiel pour ces pays de garantir la sécurité nationale en régulant l’utilisation des technologies de communication susceptibles d’être exploitées à des fins terroristes. D’autre part, cette décision soulève des questions sur l’accès à internet, en particulier dans des régions éloignées ou touchées par des conflits, où les solutions satellitaires comme Starlink pourraient offrir une connexion fiable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici