« Je vais me plaindre auprès du président de la Guinée », Grand P menace une entreprise : les raisons

0
648
« Je vais me plaindre auprès du président de la Guinée », Grand P menace une entreprise : les raisons

L’artiste guinéen Grand P est connu pour sa notoriété en Guinée Conakry. Il est l’ambassadeur de la culture guinéenne. Mais récemment, l’artiste a été au cœur d’un scandale. Face au refus de lui délivrer directement un permis de conduire, la star menace se plaindre de l’entreprise auprès du président de la République.

L’aspiration légitime d’un artiste déterminé

Grand P n’est pas seulement un artiste, il est aussi un symbole de détermination. Il a décidé récemment de s’offrir une belle voiture et de la conduire lui-même. Ce désir est une preuve de sa volonté de surmonter les obstacles et de vivre comme tout le monde. Cette démarche, bien que louable, a été entravée par la morphologie de Grand P, qui, selon certains, le rend inapte à conduire. Mais pour Grand P, ce n’est pas un obstacle insurmontable. Il voit cela comme un défi à relever, une autre montagne à gravir dans sa vie déjà remplie de défis.

Confrontation avec la bureaucratie : entre procédure et préjugé

Lorsque Grand P s’est rendu dans une entreprise guinéenne pour obtenir son permis de conduire, il s’attendait probablement à des défis, mais peut-être pas à l’opposition qu’il a rencontrée. Les employés, s’en tenant strictement aux procédures, ont suggéré à l’artiste de suivre le processus régulier. Mais pour Grand P, cela semblait être une autre manière de bafouer sa notoriété. « Pourquoi me demandez-vous de suivre des procédures ? Si vous ne me délivrez pas le permis, je me rendrai chez le président de la Guinée. Je ne suis pas d’accord. Je jouis d’une plus grande popularité que toi. Lorsque je parle, tu te tais », a-t-il déclaré en s’adressant à l’une des employées. Sa réaction véhémente, bien que controversée, met en lumière la frustration ressentie par de nombreuses personnes handicapées qui se heurtent constamment à des barrières bureaucratiques. Sa menace de s’adresser directement au président de la République montre à quel point il est prêt à aller loin pour faire valoir ses droits.

Mais en réalité, la réaction de Grand P est juste une blague. Plus tard, sur sa page Facebook, lui même a reconnu son incapacité de conduire.

« La route ne tue pas mais c’est nous qui tuons avec nos nombreuses maladresses, au volant de votre voiture, à pied ou en moto mes frères soyez prudents tous les jours. Prévention et sensibilisation, la prudence routière vient après une bonne formation à l’auto-école et après examen, un permis nous sera remis. J’ai été honoré d’une visite à la direction de l’entreprise SIGPC qui travaille en collaboration avec le ministère des transports pour que chaque citoyen Guinéen puisse obtenir son permis. Dans mon incapacité à tenir un volant et des pédales, mon manager Alpha Sylla a reçu son permis de conduire », a-t-il écrit.

Lire aussi : « Mes propres frères m’ont humilié, vidé… », Grand P évoque sa déception

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici