« La Côte d’Ivoire n’allait jamais gagner… » , El Hadji Diouf parle de la CAN 2023

0
112
« La Côte d’Ivoire n’allait jamais gagner… » , El Hadji  Diouf parle du match Côte d’Ivoire-Sénégal à la CAN 2023

El Hadji Diouf surprend. La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 en Côte d’Ivoire a été le théâtre d’un événement inattendu. Le Sénégal, tenant du titre et l’une des équipes les plus redoutées du continent, a été éliminé dès les huitièmes de finale par le pays organisateur. Cette élimination précoce a suscité de nombreuses réactions, mais c’est celle d’El Hadji Diouf , membre du staff d’Aliou Cissé et légende du football sénégalais, qui a capté l’attention.

L’élimination du Sénégal est un faux pas, pas une faillite selon El Hadji Diouf

L’ancien attaquant international sénégalais, El Hadji Diouf n’a pas hésité à exprimer sa conviction profonde quant à la suprématie des Lions de la Teranga sur le football africain. Selon lui, l’élimination du Sénégal n’est qu’un « incident de parcours », un « faux pas » qui ne remet pas en question la qualité et la force de l’équipe. Invité sur le plateau de Talents d’Afrique sur Canal+, Diouf a réitéré sa confiance envers ses protégés, affirmant que la Côte d’Ivoire « n’allait jamais gagner » si le match avait duré plus longtemps. Cette déclaration audacieuse souligne non seulement la foi inébranlable de Diouf en son équipe, mais aussi sa vision du football où les aléas d’un match ne sauraient définir le talent et le potentiel d’une équipe.

« C’est un incident de parcours, un faux pas ce qui s’est passé à la CAN. Aujourd’hui, on pouvait ce match pendant deux jours, mais la Côte d’Ivoire n’allait jamais gagner. Et même sur le continent aujourd’hui, il n’y a aucune équipe qui aimerait jouer contre le Sénégal. Maintenant, il peut arriver qu’on perde un match et que sur ce match, il y a des faits de jeu. Je ne vais pas revenir sur ce match, mais franchement, je vous le répète, le Sénégal restera la meilleure équipe du continent même si on n’a pas gagné. Le Sénégal est prêt à regagner la Coupe d’Afrique », a déclaré El Hadji Diouf.

Le Sénégal, un colosse aux pieds d’argile ?

L’élimination du Sénégal soulève cependant des questions sur la capacité de l’équipe à transformer son potentiel en victoires concrètes lors des grands rendez-vous. Malgré un palmarès impressionnant et une reconnaissance internationale, symbolisée par les deux Ballons d’Or africains d’El Hadji Diouf, le Sénégal semble parfois trébucher sur les dernières marches menant aux trophées. Cette situation amène à réfléchir sur les ajustements nécessaires pour que les Lions puissent rugir de nouveau et reconquérir le titre africain. Diouf lui-même reconnaît que la défaite est possible, mais insiste sur le fait que le Sénégal reste une force avec laquelle il faut compter sur le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici