Drame : une Nigériane étranglée à mort au Royaume-Uni

0
178
Bénin : tragique décès d’un sous-brigadier de police
Drame

La communauté nigériane est en deuil suite à la tragique disparition de Taiwo Owoeye, une ancienne infirmière en ophtalmologie de l’hôpital universitaire de Lagos. Retrouvée morte à son domicile dans le Suffolk, au Royaume-Uni, l’infirmière aurait été étranglée à mort par son mari, David Abodunde, le 28 novembre dernier. Ce drame soulève des questions sur la violence domestique et met en lumière les tragédies silencieuses qui se déroulent derrière des portes closes.

Une vie tragiquement abrégée

Taiwo Owoeye, mère de trois enfants, avait récemment signalé à la police un cas d’agression de la part de son mari le 27 novembre, un jour avant le drame qui lui a couté la vie. Les autorités ont répondu à l’appel et ont visité le domicile du couple le lendemain. Malheureusement, ils ont découvert Taiwo gisant sur le sol du salon, immobile. Toutes les tentatives de réanimation ont été vaines, et elle a été déclarée morte par les ambulanciers présents sur les lieux.

Les circonstances exactes de l’incident restent à clarifier, mais son mari, David Abodunde, a été arrêté sur suspicion de meurtre. Le couple, qui s’était marié en 2016, a vécu au Royaume-Uni depuis 2022, avec l’arrivée de David plus tôt cette année. Les rapports indiquent que Taiwo avait signalé l’agression, mettant en lumière les préoccupations concernant la violence domestique et le danger auquel elle était confrontée.

Un appel à la justice

Le frère de la défunte, Alex Owoeye, a confirmé la nouvelle dévastatrice sur les réseaux sociaux et a déclaré que, selon la police du Suffolk, après des enquêtes approfondies, le mari avait été déclaré l’unique meurtrier. Il a appelé la famille à rester calme tout en assurant que justice serait rendue en temps voulu.

Actuellement, les trois enfants du couple sont pris en charge par les services sociaux britanniques. Cette situation ajoute une couche de tragédie à cette histoire déjà déchirante. Des proches et amis, dont Opeyemi Owoeye, ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux, réclamant justice pour Taiwo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici