Burkina Faso : Ibrahim Traoré pleure le décès de Drissa Malo Traoré, ancien entraîneur des Étalons

0
192
Burkina Faso : Ibrahim Traoré pleure le décès de Drissa Malo Traoré, ancien entraîneur des Étalons
Drissa Malo Traoré, ancien entraîneur des Étalons

Ce dimanche 3 décembre 2023, le Burkina Faso est en deuil suite au décès de Drissa Malo Traoré, ancien sélectionneur des Étalons et personnalité marquante du football burkinabè. À l’âge de 80 ans, Drissa Malo Traoré, surnommé Saboteur, s’est éteint des suites d’une longue maladie. Cette disparition laisse un vide considérable dans le monde du football burkinabé et suscite des hommages émouvants de la part de la nation.

Une vie dédiée au Football burkinabè

Drissa Malo Traoré a consacré une grande partie de sa vie au développement du football au Burkina Faso. En tant qu’ancien sélectionneur des Étalons, il a été une figure emblématique du sport national, façonnant et inspirant des générations de joueurs. Sa carrière a été marquée par un engagement indéfectible envers l’équipe nationale, et il a occupé le poste de sélectionneur à plusieurs reprises.

L’homme surnommé Saboteur a été non seulement un technicien du football mais aussi un mentor et une source d’inspiration pour de nombreux jeunes talents. Sa passion pour le sport et son dévouement envers l’équipe nationale ont contribué à élever le niveau du football burkinabé sur la scène continentale.

Hommage du président Ibrahim Traoré

Le président burkinabé, Ibrahim Traoré, a exprimé sa tristesse et son hommage à Drissa Malo Traoré via les réseaux sociaux. Dans un tweet, le capitaine de l’armée du Faso a rendu hommage à la contribution exceptionnelle de Saboteur au football burkinabé. Il a prié pour le repos de son âme et a souligné les réalisations significatives de l’ancien sélectionneur à la tête de l’équipe nationale.

Le président a rappelé comment Drissa Malo Traoré a été un artisan majeur des succès de l’équipe nationale, contribuant à forger l’identité et la réputation du football burkinabé. Son impact va au-delà des terrains de jeu, touchant la vie de nombreux joueurs et laissant une empreinte indélébile sur l’histoire sportive du pays.

« Je m’incline devant la mémoire du Dr Drissa Malo TRAORE dit Saboteur arraché, ce jour 3 décembre, à l’affection des siens et du peuple burkinabè dans son ensemble. Premier entraîneur ayant qualifié et conduit nos braves Étalons à une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 96 en Afrique du Sud, ce grand passionné du football et homme de lettres, a consacré sa vie à la formation de grands footballeurs et au rayonnement du sport roi dans notre pays. A sa famille, au monde du football national et particulièrement aux Etalons qui se préparent pour la prochaine CAN en janvier 2024, je présente au nom du peuple Burkinabè, mes sincères condoléances », a écrit Ibrahim Traoré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici