Bénin : un sexagénaire arrêté pour tentative de vente de son petit-fils d’un an à Hêvié

0
159
Bénin : un sexagénaire arrêté pour tentative de vente de son petit-fils d’un an à Hêvié

Le mercredi 14 février 2024, les autorités du commissariat de l’arrondissement de Hêvié au Bénin, ont été alertées d’une affaire de trafic d’êtres humains en cours dans le quartier Hêvié-Houinmè. Un sinistre plan se tramait : un grand-père envisageait de vendre son petit-fils, âgé d’environ un an, pour des pratiques occultes, au prix de dix millions de francs CFA.

Arrestation du sexagénaire

Le trafiquant présumé d’êtres humains a sollicité l’aide d’un ami pour trouver un acheteur pour son petit-fils. Révulsé par cette proposition abominable, l’ami a immédiatement informé les autorités locales, qui ont réagi avec célérité. Le commissariat de l’arrondissement de Hêvié est intervenu rapidement et a procédé à l’arrestation du suspect sur les lieux, retrouvant le petit garçon en sa possession. Face aux preuves accablantes, le trafiquant a avoué ses intentions macabres lors de son interrogatoire, reconnaissant avoir contacté un ami pour mener à bien son odieux dessein.

« Le trafiquant a contacté un de ses amis lui demandant de chercher un client en vue de vendre son petit-fils pour des pratiques occultes à un montant de dix millions (10.000.000) de francs CFA. Exaspéré par ce plan machiavélique, l’ami alerta le commissariat de l’arrondissement de Hêvié qui se transporta sans désemparer au domicile du mis en cause en vue de son interpellation. C’est ainsi que le suspect, un sexagénaire, conducteur de taxi moto, retrouvé effectivement en possession de son petit fils âgé d’environ un an a été appréhendé. Interrogé sur les faits, il est passé aux aveux en déclarant aux forces de l’ordre qu’il nourrissait cette ambition et avait contacté un ami à cet effet », a détaillé la Direction générale de la police républicaine du Bénin.

Le sexagénaire placé en détention

Présenté devant le Procureur de la république près le tribunal de première instance de 2ème classe d’Abomey-Calavi, le trafiquant a été inculpé et placé sous mandat de dépôt. Depuis le lundi 19 février 2024, il séjourne à la maison d’arrêt d’Abomey-Calavi, attendant son jugement. Cette arrestation met en lumière la gravité du trafic d’êtres humains et souligne la nécessité de lutter de manière implacable contre cette forme moderne d’esclavage. Elle rappelle également l’importance cruciale de la vigilance de la société civile et des autorités locales pour prévenir de tels actes abominables et protéger les plus vulnérables de notre société.

Cette affaire de trafic d’êtres humains à Hêvié révèle l’ampleur choquante des pratiques criminelles qui persistent dans certaines communautés. Elle appelle à une réponse résolue et concertée de la part des autorités et de la société dans son ensemble pour mettre fin à ces actes odieux et garantir la sécurité et la dignité de tous les citoyens, en particulier des plus jeunes et des plus vulnérables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici