La 9e législature au Bénin approuve la transition du Franc CFA à l’Eco 

0
334
Modification du Code électoral au Bénin : une réforme qui divise
Assemblée Nationale du Bénin

Ce mardi 23 janvier, les députés de la 9e législature du Bénin ont adopté à l’unanimité l’accord de coopération monétaire entre les gouvernements des États membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Umoa). Signé en Côte d’Ivoire, cet accord prévoit la transition du Franc CFA à l’Eco en 2027. 

Adoption d’un texte fondateur

L’accord de coopération monétaire, adopté à l’unanimité par les députés béninois, est le fruit de négociations entamées à Abidjan en décembre 2019. Il comprend un préambule et dix articles répartis en cinq titres, abordant des aspects clés tels que le rôle de la République française, les relations entre la République française et l’Umoa, les dispositions de prévention et de gestion de crise, ainsi que des dispositions finales. Parmi les réformes les plus marquantes, l’accord met fin à la centralisation des réserves de changes au Trésor français, une évolution majeure dans le système financier régional ainsi que retrait de tous les représentants français des organes de décision et de gestion de l’Umoa. 

Vers une Umoa modernisée et étendue

L’accord signé à Abidjan ne se limite pas à la fin du Franc CFA ; il s’inscrit dans une démarche plus vaste visant à moderniser l’Umoa. Cette modernisation prépare également le terrain pour l’extension progressive de l’Umoa à d’autres pays de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). En jetant les bases de la transition du Fcfa à l’Eco, l’Umoa se positionne comme un acteur clé dans la création d’une nouvelle zone monétaire, unifiant ainsi la région économiquement. L’accord de coopération monétaire, en plus de son impact sur l’Umoa, prépare le terrain pour la transition du Fcfa à l’Eco. Cette transition, prévue pour 2027, sera un moment historique pour la région. Elle représente un pas concret vers l’éclosion de la nouvelle zone monétaire Eco, englobant les pays de l’Umoa et potentiels autres membres de la Cedeao.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici