Bénin : Koutammakou entre dans le patrimoine de l’UNESCO

0
240
Bénin : Koutammakou entre dans le patrimoine de l'UNESCO

Le Koutammakou, un vaste territoire transfrontalier situé en partie au Bénin, vient d’être inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette reconnaissance internationale est le fruit d’efforts soutenus du gouvernement béninois pour valoriser son patrimoine culturel et naturel. L’inscription de ce site sur la liste de l’UNESCO ouvre de nouvelles perspectives pour le tourisme et la préservation culturelle au Bénin.

L’Impact de la labellisation sur le tourisme au Bénin

L’inscription du Koutammakou sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO est une victoire majeure pour le Bénin, notamment pour le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts. Ce dernier a été très actif dans la mise en œuvre de différents projets visant à valoriser les potentialités culturelles et touristiques du pays. Le Ministre Jean-Michel ABIMBOLA s’est même rendu personnellement sur le site pour installer un Comité de gestion du Koutammakou, composé de différentes parties prenantes. Ce comité a pour mission principale de mettre en œuvre le plan de gestion et de conservation de ce patrimoine.

L’impact économique de la labellisation de Koutammakou par l’UNESCO est également considérable. Selon des estimations, le tourisme pourrait générer des millions d’euros de revenus supplémentaires pour le pays, créant ainsi des emplois et stimulant l’économie locale. Les infrastructures touristiques, telles que les hôtels, les restaurants et les services de transport, bénéficieront également de cette nouvelle affluence.

La valorisation du patrimoine culturel et naturel

Le Koutammakou est particulièrement riche en architecture traditionnelle, notamment les Tata Somba, et en espaces naturels associés à des pratiques socioculturelles encore vivaces. Le gouvernement du Président Patrice TALON accorde une attention particulière à la mise en valeur de ces potentialités. Cette labellisation vient renforcer l’offre touristique du pays, notamment dans la partie septentrionale, et témoigne de la dynamique de développement engagée par le gouvernement.

La labellisation offre également une opportunité unique de préserver et de transmettre ce patrimoine aux générations futures. Des programmes éducatifs et des ateliers sur la conservation du patrimoine sont en cours de développement pour sensibiliser les communautés locales et les visiteurs à l’importance de la préservation de ce site unique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici