Angélique Kidjo rend hommage à Bella Bellow : la flamme de la musique togolaise ravivée 50 ans après

0
313
Angélique Kidjo rend hommage à Bella Bellow : la flamme de la musique togolaise ravivée 50 ans après
Bella Bellow, défunte chanteuse togolaise

Le 10 décembre 2023, une date tristement mémorable pour la musique togolaise et les amateurs de Blues, marquait le 50e anniversaire de la disparition de la légendaire Bella Bellow, une voix exceptionnelle partie trop tôt. Angélique Kidjo, icône de la musique africaine, a tenu à commémorer cette journée en rendant hommage à sa collègue disparue à travers une émouvante reprise de l’un de ses titres emblématiques.

Bella Bellow, une voix immortelle

Bella Bellow, décédée à l’âge de 28 ans dans un tragique accident, continue d’être célébrée comme l’une des voix les plus remarquables d’Afrique. Sa carrière fulgurante et son héritage musical exceptionnel ont traversé les décennies. Sa contribution à la scène musicale togolaise et africaine dans les années 70 a laissé une empreinte indélébile, et même 50 ans après sa disparition, sa renommée demeure.

Le 10 décembre dernier, pour marquer le demi-siècle depuis la perte de cette grande artiste, des hommages ont afflué de partout. Parmi eux, celui d’Angélique Kidjo, artiste internationale originaire du Bénin. Kidjo, elle-même une figure majeure de la musique africaine contemporaine, a choisi de rendre hommage à Bella Bellow de manière significative.

Angélique Kidjo ravive la flamme

Angélique Kidjo a partagé un moment émouvant sur les réseaux sociaux en publiant une vidéo sur ses réseaux sociaux. Dans cette vidéo, la diva béninoise a offert une reprise du titre emblématique « Blewu » de Bella Bellow. Cette interprétation poignante a suscité l’admiration et les éloges des fans, témoignant du respect et de l’influence durable de Bella Bellow sur la nouvelle génération d’artistes africains.

Le geste de Kidjo va au-delà d’une simple performance. Il symbolise la connexion intergénérationnelle entre les artistes africains et souligne l’importance de préserver et de célébrer l’héritage musical du continent. La reprise de « Blewu » par Kidjo a réussi à raviver la flamme de la musique togolaise et à rappeler au monde l’impact durable de Bella Bellow.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici