Côte d’Ivoire : le président Alassane Ouattara engage des poursuites judiciaires contre un média 

0
232
Côte d'Ivoire : le président Alassane Ouattara engage des poursuites judiciaires contre un média 
Alassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a pris une position ferme ce lundi 15 janvier 2024, en réaction à des allégations jugées diffamatoires émanant d’un journal. Lors des échanges de vœux du nouvel an avec diverses entités, le chef d’État a vivement critiqué une publication qui prétendait que les eurobonds que la Côte d’Ivoire prévoit d’émettre étaient adossés au gaz du pays. Cette déclaration erronée a conduit le président Ouattara à donner des instructions au ministre de la Justice pour entamer des poursuites contre le journal en question.


Les allégations diffamatoires

Le président Ouattara a dénoncé avec véhémence une fausse information relayée par le journal, qualifiant l’affirmation selon laquelle les eurobonds étaient liés au gaz du pays de <<fausse et archi fausse>>. Ces allégations, jugées diffamatoires, remettent en question la crédibilité du gouvernement ivoirien dans la gestion de ses émissions d’eurobonds, des instruments financiers cruciaux pour le financement de projets et le développement économique du pays.

Face à cette diffamation, Alassane Ouattara a pris une position claire en demandant au ministre de la Justice d’engager des poursuites judiciaires contre le journal incriminé. Cette réaction montre la détermination du président à protéger la réputation du gouvernement ivoirien et à faire face aux informations erronées qui pourraient compromettre la confiance des investisseurs et de la communauté internationale.

Clarification sur les eurobonds et la garantie du Gaz

Alassane Ouattara a tenu à dissiper tout malentendu en ce qui concerne les eurobonds émis par la Côte d’Ivoire. Il a affirmé que contrairement aux allégations du journal, ces instruments financiers ne reposent pas sur la garantie du gaz du pays. Au lieu de cela, les eurobonds sont adossés aux recettes du Trésor public ivoirien. Cette clarification vise à rétablir la confiance dans la gestion financière transparente du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici