Mauvaise nouvelle pour Roseline Layo : la chanteuse visée par une plainte

0
257
Urgent : Roseline Layo et son mari en danger !

La chanteuse ivoirienne Roseline Layo se retrouve au cœur d’une controverse alors qu’elle fait face à une plainte pour plagiat déposée par Affou Kéita. Malgré la réaction de la Commission musicale du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA), cette affaire prend une tournure inattendue.

Plainte déposée : un nouveau rebondissement

La situation se complique pour Roseline Layo, la talentueuse chanteuse ivoirienne, suite à la plainte déposée contre elle par Affou Kéita. Cette dernière l’accuse d’avoir utilisé son œuvre sans autorisation dans sa nouvelle chanson intitulée « Môgô Farimana« . La décision récente de Diabo Steck, président de la Commission musicale du BURIDA, reconnaissant Roseline Layo coupable de plagiat, semble avoir ouvert la porte à de nouvelles poursuites judiciaires.

Le BURIDA avait pourtant semblé mettre fin à la polémique en affirmant que Roseline Layo avait utilisé une partie de l’orchestration de la chanson d’Affou Kéita. Selon Diabo Steck, si un autre artiste venait à reprendre la chanson dans son intégralité, les droits seraient distribués entre les ayants droit, notamment l’arrangeur de la chanson originale, « Coucou ». Cependant, cette décision n’a pas suffi à satisfaire Affou Kéita qui a décidé de porter l’affaire devant la justice.

Ce rebondissement laisse présager des complications juridiques pour Roseline Layo. La plainte déposée par Affou Kéita met en évidence les tensions et les différends qui peuvent survenir dans l’industrie de la musique lorsqu’il s’agit de droits d’auteur et de propriété intellectuelle. Alors que certains affirment que Roseline Layo a utilisé une partie de l’œuvre d’Affou Kéita sans autorisation, d’autres impliquant que le BURIDA aurait dû suffire pour régler ce litige.

La situation actuelle laisse entrevoir un avenir incertain pour Roseline Layo. En cas de condamnation pour plagiat, elle pourrait être tenue responsable financièrement et voir sa réputation ébranlée. Les accusations de plagiat sont sérieuses et peuvent avoir des conséquences néfastes sur la carrière d’un artiste. De plus, cette affaire soulève des questions plus larges sur la protection des droits d’auteur et la nécessité de clarifier les limites et les responsabilités des artistes lorsqu’ils s’inspirent d’autres créations.

Ce scandale intervient alors que Roseline Layo enregistre de grands succès. Pour ce mois de juin, elle est venue en tête de liste du classement Tops Artistes YouTube en Côte d’Ivoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici