Mali/RAVEC: des jeunes patriotes font gagner à l’État près de 6 milliards de FCFA

0
165
Mali/RAVEC: des jeunes patriotes font gagner à l'État près de 6 milliards de FCFA

Le mardi 13 février 2024, les autorités maliennes ont annoncé une nouvelle révolution dans le domaine de la gestion des données administratives. Des jeunes informaticiens maliens ont réussi à récupérer le système informatique de gestion des données du recensement administratif à vocation d’état-civil (RAVEC) détenu par l’entreprise française Idemia. Cette opération, saluée comme un acte de patriotisme et de souveraineté numérique, a permis à l’État malien d’économiser près de 6 milliards de FCFA.

Des héros nationaux honorés

La réussite de cette opération de piratage par 13 jeunes informaticiens maliens constitue un moment historique pour le Mali. Ces jeunes patriotes ont réussi à récupérer les mots de passe des serveurs, sécuriser les données de la population malienne et basculer vers un système informatique souverain baptisé « Mali Koura Biométrie ». Leur contribution exceptionnelle a été saluée par le gouvernement malien, qui a décerné à ces informaticiens le titre de Chevaliers de l’ordre national, une reconnaissance méritée pour leur service rendu à la nation.

Vers une souveraineté numérique renforcée

Grâce à l’intervention de ces jeunes patriotes, le Mali prend désormais le contrôle total de son système de gestion des données administratives. Ce passage à un système souverain, contrôlé exclusivement par des ingénieurs nationaux, marque une étape cruciale vers l’autonomie technologique et la protection des données sensibles du pays. Cette initiative témoigne de la volonté du gouvernement malien de renforcer sa souveraineté numérique et de garantir la sécurité et la confidentialité des informations de ses citoyens.

Au cours de la cérémonie de lancement officiel du nouveau système informatique souverain de gestion des données du recensement administratif à vocation d’état civil (RAVEC), le mardi 13 février 2024, dans la salle des banquets du palais de Koulouba, le président de la transition, Assimi Goïta a déclaré que « Mali Kura Biométrie n’est pas seulement un système informatique avancé. C’est une affirmation de notre capacité à relever les défis technologiques avec des solutions nationales ». Il dit être « fier du travail accompli et reste convaincu que Mali Kura Biométrie ouvrira la voie à de nouvelles opportunités pour notre nation ».

Lire aussi : Cybersécurité : 6 choses faciles à connaître pour éviter les piratages

Article précédentMali : incendie au grand marché de Bamako
Article suivantBénin : l’ANM recrute
Passionné par le journalisme, je suis constamment à la recherche de la vérité et de l'information précise. Mon amour pour le sport, la technologie et la politique me pousse à explorer ces domaines avec une curiosité insatiable et une volonté de partager des histoires qui comptent. Je crois fermement que chaque sujet a une histoire à raconter, et je m'efforce de la raconter de la manière la plus captivante et la plus précise possible. Que ce soit en analysant les dernières tendances technologiques, en couvrant les événements sportifs les plus récents ou en déchiffrant le paysage politique complexe, mon objectif est toujours de fournir une perspective équilibrée et une analyse approfondie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici