Épidémie de fièvre de Lassa au Nigeria: 10 morts signalés dans l’État d’Ebonyi

0
108
Épidémie de fièvre de Lassa au Nigeria: 10 morts signalées dans l'État d'Ebonyi

Le ministère de la Santé de l’État d’Ebonyi, au Nigeria, a récemment publié un communiqué alarmant concernant une épidémie de fièvre de Lassa. Selon les autorités sanitaires, cette maladie virale a déjà coûté la vie à 10 personnes dans l’État, avec un nombre total de 25 cas signalés du 4 janvier au 16 février 2024. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la propagation rapide de la maladie et à la nécessité d’une action immédiate pour la contenir.

Un nombre croissant de cas et de décès

Les chiffres communiqués par le ministère de la Santé d’Ebonyi sont préoccupants : sur les 25 personnes infectées, deux sont des agents de santé. Parmi les victimes, une femme enceinte et deux enfants ont malheureusement perdu la vie. Les zones touchées par l’épidémie incluent plusieurs gouvernements locaux, avec une concentration particulière de cas dans les quartiers Hausa et les zones Nkaliki d’Abakaliki. Cette propagation rapide de la fièvre de Lassa met en lumière la nécessité d’une réponse rapide et coordonnée des autorités sanitaires pour endiguer la maladie.

Mesures de prévention et de contrôle

Face à cette menace pour la santé publique, le ministère de la Santé d’Ebonyi et ses partenaires ont lancé des mesures de prévention et de contrôle. Ils ont exhorté les habitants à signaler les cas suspects pour un traitement gratuit et ont souligné l’importance de la sensibilisation et de l’engagement communautaire. Des conseils pratiques ont été donnés, notamment d’éviter les brûlis de brousse, de ne pas consommer de rats et de maintenir des normes élevées d’hygiène personnelle et environnementale. De plus, le gouvernement de l’État a fourni des équipements de protection individuelle aux agents de santé pour assurer leur sécurité pendant la prise en charge des patients.

L’épidémie de fièvre de Lassa dans l’État d’Ebonyi au Nigeria souligne l’importance de la vigilance et de l’action rapide des autorités sanitaires face aux menaces pour la santé publique. Alors que le nombre de cas continue d’augmenter, il est essentiel de renforcer les mesures de prévention et de contrôle pour contenir la propagation de la maladie et protéger la population du Nigeria.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici