Claudy-Siar : triste, l’animateur fait sensation sur la toile

0
579
Claudy-Siar : triste, l'animateur fait sensation sur la toile

Le célèbre animateur, Claudy-Siar a partagé un message émouvant sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à sa mère décédée il y a 22 ans. À l’occasion de la fête des mères célébrée ce dimanche 4 juin 2023, il exprimé sa tristesse et son désir de retrouver la douceur maternelle qui lui manque tant.

Claudy-Siar évoque une absence qui laisse un vide difficile à combler

Claudy-Siar a publié un message poignant sur sa page Facebook pour honorer la mémoire de sa mère, disparue il y a plus de deux décennies. Dans ce message bouleversant, l’animateur fait part de son chagrin persistant et de son regret de ne pas pouvoir compter sur les conseils et la protection maternelle aussi longtemps.

« Ma maman…Je ne pensais pas que 22 ans après ta disparition tu me manquerais chaque jour un peu plus. Je ne suis pas un homme heureux. Si tu avais été encore de ce monde, j’aurais probablement commis moins d’erreurs. Tu savais me mettre en garde contre tout et tous. Si tu avais été à mes côtés, je ne serais jamais devenu le jouet de personnes déterminées à juste profiter de moi. C’est difficile d’être sans ses parents. On se sait seul et sans espoir de remédier à la douleur. Chantal, ta seconde fille, notre sœur, est décédée cette année. Nous savons qu’elle est auprès de toi afin que tu la protèges. 62 ans n’est pas un âge pour partir. Il faut offrir à nos enfants un cadre où l’amour et le respect règnent et non les calculs et profits égoïstes. On vit mal lorsque sa famille est cabossée, chaotique, disloquée…une enfance brisée, des enfants abîmés. Tu as sacrifié ta santé et ta vie pour tes 8 enfants. Infirmière, tu avais deux employeurs ; l’hôpital Saint Antoine à Paris et la Clinique des Martinets à Rueil-Malmaison. Tu travaillais jour et nuit pour offrir un cadre propice aux succès… car tu voulais que tes enfants ne connaissent pas la violence de l’enfance que tu as subi… Comment peut-on être aussi déterminé et extraordinaire ? Chaque jour, les sacrifices qui furent les tiens, rendent mes réussites professionnelles si insignifiantes. Tu es mon héroïne… grâce à toi, j’ai réalisé mes rêves. Je suis si souvent malheureux. Il me suffit de raviver ta mémoire et je trouve l’énergie nécessaire pour avancer le temps d’une journée… puis le cycle recommence…Maman… s’il te plaît Maman, est-ce que je peux te faire une doucine, comme avant lorsque j’embrassais tes joues à la peau si douce ? Maman, est-ce que je peux venir me blottir contre toi ? S’il te plaît Maman », a écrit Claudy-Siar sur sa page Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici