CAN 2023 : Emerse Faé et Sébastien Haller envoient un message au Nigeria avant la Finale

0
205
CAN 2023 : Emerse Faé et Sébastien Haller envoient un message au Nigeria avant la Finale
Emerse Faé, sélectionneur des Eléphants 

Après la victoire contre la République démocratique du Congo (RDC) le mercredi 7 février 2024, la Côte d’Ivoire se qualifie pour la finale de la CAN 2023 et se prépare à affronter le Nigeria. Dans une déclaration, le coach ivoirien, Emerse Faé, adresse un avertissement sérieux aux Super Eagles, en rappelant la rencontre en phase de groupe où la Côte d’Ivoire avait subi une défaite. Une jolie revanche se profile à l’horizon.

La victoire éclatante contre la RDC

La Côte d’Ivoire a écrit une nouvelle page de son parcours à la CAN 2023 en éliminant la RDC lors d’un match intense. Les Éléphants ont su tirer leur épingle du jeu et décrocher leur billet pour la finale, affichant une détermination sans faille. Cette victoire, acquise dans la soirée du 7 février 2024, a propulsé la Côte d’Ivoire vers l’affrontement final contre le Nigeria.

« J’ai pas les mots, franchement, j’ai du mal à réaliser. Je pense que je vais aller m’asseoir, me poser, peu digérer. Mais c’est incroyable, une joie immense. Les joueurs sont extraordinaires depuis qu’on a été repêché, ils font des trucs extraordinaires, ils ont fait un très bon match, c’est une très très bonne équipe congolaise. On a été cherché une place pour la finale de notre CAN donc on est content. Les deux dernières qualifications en huitième et en quart, ça nous a laissé quand même un petit goût amer parce qu’à chaque fois, on était en réaction. À chaque fois, il fallait lutter, cravacher pour revenir arracher l’égalisation en fin de match. Ça nous a pris beaucoup d’énergie, beaucoup mentalement, même si c’est toujours bien de gagner. On voulait gagner avec un peu plus de maîtrise en prenant le match en main. C’est ce qu’on a bien fait sur le premier quart d’heure. Après, on a une période un petit peu plus compliquée. On a une période un peu creuse sérieusement, mais ensuite, on a réussi à marquer, et on a pu gérer derrière »,
a confié Emerse Faé à BeIN Sports, après le match.

Une revanche attendue contre les Super Eagles

Emerse Faé, le sélectionneur de l’équipe ivoirienne, ne sous-estime pas l’importance de la finale à venir contre le Nigéria. Dans une déclaration passionnée, il évoque la défaite en phase de groupe contre les Super Eagles, soulignant que chaque rencontre est spéciale et que la finale est une opportunité de revanche pour les Eléphants.

« C’est une belle finale, c’est une revanche. On les a joués en phase de groupe et ils nous ont battus. Moi, je me souviens que quand j’étais joueur, j’ai gagné la Coupe du monde U17 en perdant le premier match contre le Nigeria et en les battant en finale. Peut-être que c’est un signe du destin », a prévenu Emerse Faé.

Même langage chez Sébastien Haller qui a marqué le but face à la RDC ce mercredi. « On est fier d’avoir rendu tout ce monde-là heureux. On est fier d’avoir rendu une très belle copie aujourd’hui. Même si on veut être un peu plus tatillon, on aurait pu se mettre à l’abri plus tôt, mais aujourd’hui, c’est une victoire et on va savourer avant de jouer la finale dans notre pays. Chaque finale est une finale de rêve, ça aurait pu être n’importe quelle équipe en face. Aujourd’hui, on ne jouait pas le Congo, mais une demi-finale de CAN. Ça suffit pour la motivation. Ça suffit pour savoir à quel point c’est important. Le Nigeria on sait que c’est une très très belle équipe qui nous a battus en phase de groupe donc à nous de prendre notre revanche. »


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici